Travailleurs handicapés dans le privé : seulement 3.6% !

400 400 travailleurs handicapés employés en 2014 dans les entreprises privées, soit 3,6% des salariés ? Lorsque le quota légal à atteindre est de 6%. A quand le coup de turbo ?

13 novembre 2016 • Par

Thèmes :

Illustration article

Un total de 400 400 travailleurs handicapés étaient employés en 2014 dans les entreprises privées et les établissements publics à caractère industriel et commercial (Epic) de 20 salariés et plus. Ces salariés des 101 000 établissements assujettis à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés (OETH) sont en hausse de 4,2% par rapport à 2013, selon l'étude de la Direction statistiques du ministère du Travail (Dares) (en lien ci-dessous) publiée le 9 novembre 2016, basée sur des chiffres établis avec l'Agefiph (Association pour la gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées). Dans le même temps, l'APF (Association des paralysés de France) dévoile d'autres chiffres, d'autres années, d'autres mode de calcul (article en lien ci-dessous). Bref, de quoi s'y perdre. La seule chose dont on peut être certain, c'est que la progression est bien lente.

Direct ou indirect ?

Rappelons que la loi impose aux entreprises de 20 salariés et plus des secteurs privé et public d'employer 6% de personnes handicapées, sous peine de pénalités financières qu'elles versent à l'Agefiph ou au Fiphfp (Fonds d'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique). Le taux d'emploi direct de travailleurs handicapés s'élève donc à 3,6% en 2014 dans les entreprises privées et les Epic au sens de la loi, et de 3,3% en équivalent temps plein, selon cette étude. Ces taux ne concernent toutefois que les personnes handicapées employées directement par les entreprises concernées. A défaut de recruter directement, une entreprise peut aussi recourir à des sous-traitants (ESAT ou indépendants handicapés) ou accueillir des stagiaires handicapés, pour viser l'objectif de 6%. Selon une autre étude de la Dares, rendue publique le même jour, le taux d'emploi global (emploi direct et indirect) des personnes handicapées était en 2013 de 4,01% dans les entreprises privées et les Epic.

Et 5.17 % dans le public

En 2014, 8% des établissements ont uniquement versé une contribution financière à l'Agefiph, c'est-à-dire qu'ils n'emploient aucune personne handicapée. Près de trois personnes sur quatre bénéficiant de l'OETH ont une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH). Les autres sont principalement des victimes d'accidents du travail ou de maladies professionnelles, ou pensionnées d'invalidité. Les travailleurs handicapés sont plus nombreux que la moyenne des salariés à exercer leur activité à temps partiel. En mai 2016, le Fiphfp a chiffré à 5,17% le taux d'emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en 2015, contre 4,9% en 2014.

© Creativa Images/Fotolia

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires5 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
5 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.