découvrez al nouvelle application référent handicap découvrez al nouvelle application référent handicap découvrez al nouvelle application référent handicap

Handicap : feu vert du Sénat aux revalorisations du Ségur

Le Sénat a donné son feu vert à l'extension des revalorisations salariales accordées lors du Ségur de la santé à 20 000 soignants supplémentaires, salariés des établissements pour personnes handicapées financés par les départements.

• Par

Thèmes :

Commentaires9 Réagissez à cet article
Illustration article

La mesure avait été annoncée la veille par le Premier ministre Jean Castex lors d'un déplacement dans une maison d'accueil spécialisée (MAS) des Hauts-de-Seine (article en lien ci-dessous). Elle est concrétisée dans un amendement du gouvernement au projet de budget de la Sécu pour 2022 examiné en première lecture par le Sénat le 9 novembre 2021 au soir.

Plus 183 euros par mois

Ce texte prévoit d'anticiper au 1er novembre 2021 les revalorisations déjà décidées pour les personnels soignants, aides médico-psychologiques, auxiliaires de vie sociale et accompagnants éducatifs et sociaux dans le secteur privé, au lieu du 1er janvier 2022 comme initialement prévu (article en lien ci-dessous). Il permet, en outre, aux professionnels exerçant dans des foyers et établissements du handicap à la charge des départements -et non plus seulement ceux financés par la Sécurité sociale- de bénéficier d'une revalorisation de 183 euros par mois. Si plusieurs sénateurs se sont félicités de cette "avancée", le rapporteur Philippe Mouiller (LR) a déploré la "méthode particulière" qui conduit le Sénat à être informé d'un amendement par voie de presse.

Mettre fin à une iniquité

La secrétaire d'Etat au Handicap, Sophie Cluzel, a fait valoir que la mesure répondait "à une demande forte des personnels" et permettait de mettre fin à "une iniquité" entre "professionnels exerçant les mêmes métiers". Elle a assuré que le surcoût pour les départements serait compensé intégralement par la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie). La dépense nouvelle est évaluée à 100 millions d'euros, a-t-elle indiqué. Le Sénat à majorité de droite a encore adopté, contre l'avis du gouvernement, un amendement du rapporteur proposant la mise en place d'un comité de suivi des négociations sur l'extension des mesures de revalorisations issues du Ségur de la santé au secteur médico-social.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2021) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires9 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
9 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.