Enfants handicapés sur M6 : ces centres qui les maltraitent

Zone Interdite (M6) diffusera le dimanche 19 janvier 2014, à 20h50, un documentaire sur l'accompagnement des personnes handicapées mentales en France et la maltraitance dont elles sont parfois victimes. 90 minutes pour briser la loi du silence...

18 janvier 2014 • Par

Thèmes :

Depuis quelques semaines, un Institut médico éducatif (IME) accueillant des enfants handicapés défraye la chronique : des membres du personnel dénoncent de nombreux actes de maltraitance envers les enfants (lien vers article complet ci-dessous : « Maltraitances ? Carlotti place l'établissement sous tutelle »). Les caméras de Zone Interdite, l'émission de M6, ont pu pénétrer dans cette institution et filmer la maltraitance subie par les enfants. Des images chocs où l'on peut les voir attachés, enfermés dans des cages de verre, lavés en groupe, garçons et filles mélangés sans aucune intimité. Il est diffusé le dimanche 19 janvier 2014, à 20h50.

700 000 handicapés mentaux en France

Dans notre pays, près de 700 000 personnes sont porteuses d'un handicap mental. Autisme, trisomie 21, maladies génétiques... Chaque année, il naît entre 6 000 et 8 500 enfants qui ne pourront jamais, pour la plupart, vivre de façon totalement autonomes. La France manque cruellement de structures adaptées. Une pénurie qui ne laisse souvent d'autre choix aux parents que de placer leurs enfants très loin du domicile familial, voire à l'étranger, exil forcé vers, principalement, la Belgique. Les parents ignorent bien souvent comment leurs enfants sont pris en charge. Un mystère qui laisse la porte ouverte à tous les abus : violences psychologiques, physiques ou même sexuelles. Des milliers d'enfants handicapés seraient ainsi victimes chaque année de maltraitance.

90 minutes pour briser le silence

Pendant plus d'un an, les caméras de Zone Interdite ont enquêté sur la prise en charge de ces enfants pas comme les autres. Une enquête sidérante ! Maltraitance médicamenteuse dans certaines cliniques psychiatriques privées : des autistes y sont attachés et bourrés de neuroleptiques sans aucun accompagnement. Violences physiques et humiliations. Ses journalistes ont suivi le procès d'éducateurs violents confondus par des vidéos accablantes... Brisant la loi du silence, ce film de 90 minutes, réalisé par Nicolas Bourgoin, met en lumière le quotidien d'enfants jusque-là ignorés.

« L'électrochoc dont la France a besoin »

Dans un communiqué, l'UNAPEI (association des personnes handicapées mentales) se félicite de cette diffusion : « Le combat des parents d'enfants handicapés mentaux va enfin trouver l'écho qu'il mérite ! Sera-t-il l'électrochoc dont la France a besoin pour mettre fin aux drames que vivent les personnes handicapées mentales et leur famille ? ». « Les actes de maltraitance sont intolérables, mais heureusement loin d'être majoritaires en France, poursuit Christel Prado, sa présidente. C'est toute la raison de mon engagement associatif : être au cœur du système pour pouvoir agir et défendre nos enfants contre toute atteinte à leur dignité. »

Un doc sur France 5 également le 21 janvier

A noter qu'un autre documentaire de la journaliste Eglantine Eméyé, maman d'un enfant autiste, « Mon fils, un si long combat », sera diffusé le mardi 21 janvier 2014 à 20h35 dans le « Monde en face » sur France 5 (lien vers article complet ci-dessous : « Mon fils, un si long combat » : France 5 face au handicap). L'Unapei espère que ces documentaires inciteront les dirigeants français à prendre les mesures urgentes qui s'imposent, comme ce fut le cas fin novembre 2013 lorsque Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées, prit la décision de placer le centre incriminé dans le reportage de M6, situé à Moussaron (Gers), sous tutelle de l'Etat (article en lien ci-dessous).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires17 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
17 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.