Transport : le handicap sur la route de l'emploi

"Les travailleurs handicapés ont du talent !" Co-construire des projets de vie professionnelle au service de personnes en situation de fragilité, notamment dans les métiers du transport, tel est l'objectif de l'association Handispositif.

• Par

Thèmes :

Commentaires2 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

« Destigmatisons le handicap, nos vulnérables ont du talent ! » C'est le credo de l'association Handispositif qui accompagne, depuis mai 2019, des personnes handicapées vers l'emploi et notamment vers les métiers du transport et le poste de conducteur de car. Son leitmotiv : « Malgré les initiatives des organisations professionnelles depuis plusieurs années, le taux de recrutement des personnes en situation de handicap dans ce secteur reste aujourd'hui en deçà du seuil national fixé à 6 %, alors même que le secteur manque cruellement de candidats », explique cette association basée en Auvergne-Rhône-Alpes. Cette initiative inclusive a remporté le Prix Klesia accompagnement handicap 2019 dans la catégorie « Emploi », accompagné d'une enveloppe de 20 000 euros (vidéo ci-contre).

Co-construire des projets professionnels

« Les membres fondateurs de notre association ont souhaité s'investir dans une démarche citoyenne tout en restant dans une logique économique assurant, pour les personnes concernées, la pérennité du système et l'objectif permanent de l'emploi en milieu ordinaire », annonce en préambule son directeur, Pierre Praicheux. Concrètement, « l'idée est de co-construire des projets de vie professionnels au service de ces personnes à travers des entreprises handi-engagées, pour leur permettre d'allers vers et dans l'emploi », ajoute-t-il. Tour à tour professeur de philosophie, directeur d'organismes de formation et d'un groupement d'employeurs, à 71 ans, ce « retraité actif » compte bien poursuivre ses actions de lutte contre le chômage des personnes handicapées, qui touche 500 000 d'entre elles.

Redonner confiance et pouvoir d'agir

Pour ce faire, son action repose sur quatre axes majeurs : la mobilisation territoriale des acteurs du handicap, l'augmentation du niveau de qualification grâce à la formation, en adaptant l'accompagnement au parcours de vie des personnes, ou encore la progression de l'inclusion et de l'autonomie. Enfin, l'association encourage les entreprises à mieux intégrer le handicap et la vulnérabilité dans leur stratégie globale. Un concept, selon  Pierre Praicheux, essentiel « parce que nous vivons dans une société qui les a énormément bridées, créant des pensées limitantes qui font que les personnes handicapées ne se sentent, bien souvent, pas assez légitimes ni assez confiantes pour briguer les mêmes professions ou tout simplement la même vie que les valides ».

Gommer les différences

A ce jour, Handispositif a intégré une quinzaine de candidats handicapés sur le marché de l'emploi, à l'image de Sylvain Gardent, agent d'exploitation chez Faure Vercors, une société spécialisée dans le transport de voyageurs en autocar. « Je gère le planning et le suivi des chauffeurs et m'occupe de l'entretien des véhicules et du suivi du carburant. Ce travail est très intéressant, j'ai réussi à faire ma petite place et me sens très bien. On ne s'ennuie jamais ! », assure l'employé qui se réjouit de la dimension « relationnelle » de son métier, qui lui permet d'« aider les gens », de se sentir utile. Depuis fin 2019, Handispositif mène trois actions qui visent une cinquantaine de retours à l'emploi par an dans les métiers du transport de voyageurs. « C'est bien beau de s'occuper des 'personnes fragiles' mais si ce n'est pas pour leur donner une pérennité en emploi, à quoi bon... », intervient Antoine Cataldo, directeur général du groupe Faure et président de Genipluri,  groupement régional d'employeurs partenaire de l'association. Selon lui, sur 1 100 salariés du groupe, 90 présentent une « vulnérabilité », soit environ 8,5 %, et « ce chiffre ne va faire qu'augmenter ». Son ambition : gommer les différences ! « Il faut bousculer les codes et permettre au handicap de prendre toute sa place dans le domaine du transport », poursuit-il.

Déployer le CDD tremplin

Des projets en cours ? « Toujours ! », répond Pierre Praicheux, jamais à cours d'idées inclusives. Depuis fin 2019, Handispositif s'associe à des associations locales pour développer l'insertion professionnelle des habitants en situation de handicap du Morbihan via le déploiement du CDD tremplin. La mise en œuvre de ce contrat fait notamment partie des actions de l'engagement national « Cap vers l'entreprise inclusive 2018-2022 ». Signé par le gouvernement, l'Union nationale des entreprises adaptées (Unea) et plusieurs associations du champ du handicap, ce dispositif vise la création de 40 000 mises en emploi d'ici 2022.                           

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.