Le groupe Seb recrute sur Hello Handicap Le groupe Seb recrute sur Hello Handicap Le groupe Seb recrute sur Hello Handicap

Trophées H'up 2020 : 6 "handipreneurs" en or!

Un ancien judoka devenu "serial entrepreneur", une Cendrillon des temps modernes qui transforme les trottinettes électriques en carrosse roulant... Voici le palmarès des Trophées H'up 2020 qui mettent en lumière les entrepreneurs handicapés.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Ils étaient 270 au départ, six ont franchi la ligne d'arrivée. Le 17 décembre 2020, une demi-douzaine d'entrepreneurs en situation de handicap a ramené un Trophée H'up « à la maison ». Cette 3e édition, initialement prévue le 9 novembre 2020 puis reportée en raison du confinement, s'est déroulée en distanciel, au sein du théâtre de l'antenne, à Paris. Un évènement bousculé mais plus que jamais motivé à « favoriser la relance d'une économie inclusive ».

2020, année « à mobilité réduite »

« 2020 était un peu une année à mobilité réduite », ironise Frédéric Mazzella, président fondateur de Blablacar, parrain de l'évènement. Le mot d'ordre ? « Show must go on ! » « Dans les mois à venir, si le corps médical soignera la population, ce sont les entrepreneurs qui soigneront l'économie », estime Didier Roche, président de H'up, « ravi » de savoir que 75 000 sont en situation de handicap. Cet entrepreneur aveugle aux 1001 projets en profite pour dévoiler son « petit dernier » : « Créer un concurrent à Blablacar, 'Blind-blind-car' » (en français, aveugle). « Blagounette » faite, la cérémonie est officiellement lancée ! Présentation du palmarès 2020 dans 3,2,1...

Une passation émouvante

Les six lauréats remportent un parcours d'incubation de 6 mois. L'occasion d'annoncer la passation de pouvoir entre présidents. Didier Roche, qui présidait aux destinées d'H'up depuis 2008, confie le flambeau à Hamou Bouakkaz. « Je ne suis pas malade, rassurez-vous. Mais nous sommes à un moment où il faut savoir passer la main pour voguer vers d'autres aventures, toujours au service de l'inclusion. H'up, c'est mon bébé et j'ai compris que, quand on faisait un enfant, on le faisait aussi pour les autres », explique Didier Roche, la voix chevrotante. Il se réjouit de « 12 ans de bonheur, d'amour et de folies ». Reste un dernier trophée à décerner, un « coup de chapeau » à celui qui s'en va... « La douleur a marqué mon existence mais, quelle qu'elle soit, il faut l'accepter avec le sourire, au risque de s'enfoncer et de ne jamais en sortir », avant de conclure, les yeux embués : « Comme disait Saint-Exupéry : 'L'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible' ». Hamou reprend la main sur le ton d'un chef conquérant : « Dans cette guerre économique, nous mettrons cette soif de victoire au service du redressement et de la lutte contre le défaitisme ». La relève est assurée...

Entrepreneur de l'année : Anthony Martins Misse – TRG France

A 7 ans, il fait une grave hémorragie interne. Ce jour-là, il « perd la vue mais gagne la vie ». Si cet ancien judoka paralympique a su démontrer ses atouts sportifs, son sens des affaires est tout aussi aiguisé. Ancien DJ, formé à la physique acoustique, il monte sa première boîte au cours de ses études et réalise des prestations pour la TV et la radio. S'ensuivent la création et la reprise de quatorze entreprises... Aujourd'hui, il codirige TRG (The retailers group) France, une société de conseils en affaires et gestion. « Le handicap permet une nouvelle vision de l'entrepreneuriat », affirme ce chef d'entreprise déficient visuel. La qualité essentielle d'un bon entrepreneur, selon lui ? La résilience.

Créateur en herbe : Florian Legendre – Vein'art

Florian, alias Floteuil, est une PMR , « une personne merveilleusement rayonnante » qui propose des services de customisation « street art » des dispositifs médicaux. Sa conviction : faire en sorte que ces derniers deviennent « des supports d'expression artistique et puissent refléter pleinement votre singularité car vous êtes unique » et ainsi améliorer la vision « rébarbative, froide » qu'ils peuvent susciter. Son handicap ? « Une opportunité d'appréhender la vie différemment ! » Petit « veinard » ?

Créateur : Charlotte Alaux – Omni

« Ma paraplégie ne m'a pas empêchée de faire tout ce que j'avais envie de faire ! » En fauteuil roulant depuis l'âge de 4 ans, Charlotte rêve de faire des balades à vélo... Bien décidée à appliquer les conseils de Didier Roche, co-fondateur des Trophées H'up, et d'Antoine de Saint-Exupéry, écrivain, -« Fais de ta vie un rêve et d'un rêve une réalité »-, elle lance Omni en 2019. Sa solution de fixation permet d'utiliser n'importe quelle trottinette électrique en « carrosse » roulant. N'en déplaise à Cendrillon...

Expérimenté : Souad Yamani – SY Assurance

Paraplégique depuis 25 ans à la suite d'un accident, elle déploie une prestation de courtage en assurance et prévoyance santé inclusive avec son entreprise Sy Assurance. Cette dernière propose notamment des services dédiés aux personnes utilisant des fauteuils roulants ou scooters électriques, ainsi qu'une complémentaire santé sans discrimination liée à l'état de santé. Ces trophées ? « Une évidence ! »

Entrepreneur à l'international : Juan Martinez Nunez – Reforcer

Cet entrepreneur espagnol travaillait dans les secteurs de l'infrastructure, de l'énergie et de l'environnement lorsque, en 2018, on lui découvre « une tumeur de la taille d'une balle de golf dans le cerveau ». « J'ai été sauvé grâce à trois longues opérations neurochirurgicales mais ma vie a changé. Je suis devenu handicapé », explique-t-il. Son premier défi, réapprendre à marcher, le deuxième, réapprendre à skier. Le troisième ? Créer Reforcer (renforcer, en français), une ligne de vêtements de ski haut-de-gamme porteuse de messages inspirants. Le quatrième : remporter un trophée H'up ! Quel sera le prochain ?

Prix du public : Romain Claudet – Tout le monde en bois

Le public s'est également prêté au jeu, via 3 300 votes en ligne, et a jeté son dévolu sur... Romain Claudet avec Tout le monde en bois. « Aucun entrepreneur 'valide' ne voulait me donner ma chance, alors j'ai créé mon entreprise. » Et pas n'importe laquelle... Une entreprise adaptée qui produit des buchettes allume-feu et réchauffe le cœur de ses employés en situation de handicap. 

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.