Invictus Games: 500 blessés de guerre en lice à Düsseldorf

Les blessés de guerre reprennent du service du 9 au 16 septembre 2023 pour la 6e édition des Invictus Games, parrainés par le prince Harry ! 500 concurrents s'affrontent dans 10 disciplines à Düsseldorf (Allemagne).

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

DERNIERE MINUTE DU 6 SEPTEMBRE 2023
Les Invictus games 2023 se tiendront pour la première fois en Allemagne. L'armée allemande (Bundeswehr) et la ville de Düsseldorf accueillent conjointement ce festival sportif international unique du 9 au 16 septembre. 500 concurrents issus de 21 nations vont concourir dans dix disciplines. « Avec les 6èmes Jeux Invictus à Düsseldorf, notre objectif est de donner aux soldats blessés, blessés ou malades corps et âme, une plus grande prise de conscience et de reconnaissance dans la société et de soutenir leur chemin de réadaptation », font valoir les organisateurs.    

ARTICLE INITIAL DU 18 AVRIL 2022
Après Londres en 2014, Orlando en 2016, Toronto en 2017 et Sydney en 2018, les Invictus Games seront de retour à La Haye (Pays-Bas) du 16 au 22 avril 2022. La cinquième édition de cette compétition sportive parrainée par le prince Harry, initialement prévue en 2020 puis reportée en raison de la Covid-19, réunira plus de 500 blessés de guerre issus de 19 nations. Ces vétérans s'affronteront dans douze disciplines, du volley-ball à l'athlétisme, en passant par le tir à l'arc, le golf, le rugby fauteuil ou encore la natation (bande-annonce ci-contre). Une vingtaine d'athlètes défendront les couleurs françaises. Son ambition : « Gagner les cœurs, défier les esprits, changer des vies »... Et exploser le compteur des médailles, « of course »* !

Sur le modèle des Jeux paralympiques

La première édition des Invictus Games, créés sur le modèle des Jeux paralympiques, a été  lancée au Royaume-Uni par le prince Harry, petit-fils de la reine Elisabeth II, qui a servi en Afghanistan dans les rangs de l'armée britannique. L'objectif : « aider les anciens combattants à se rétablir de leurs blessures physiques et mentales, mais aussi inviter les gens à suivre leur exemple de résilience, d'optimisme et de service dans leur propre vie ». Huit ans plus tard, l'ambition reste inchangée : inspirer. « Après la guerre, La Haye a subi son propre processus de reconstruction et de réhabilitation, un thème auquel beaucoup de concurrents peuvent s'identifier intimement. Ville transformée, La Haye a inspiré toute une nation », estime le Duc de Sussex et mécène de la Fondation des Jeux Invictus, qui espère que cette compétition permettra à des soldats du monde entier de trouver le chemin de la guérison.

Des jeux désormais tous les deux ans

Envie d'encourager l'équipe de France ? Des tickets, entre 10 et 20 euros en moyenne, sont encore disponibles à la vente sur le site dédié. En parallèle, des événements de sensibilisation auront lieu dans toute la ville au cours de la semaine. Après cette édition, il faudra attendre 2024. « En passant à des Jeux biennaux, la Fondation utilisera les années intermédiaires pour développer le transfert de connaissances et le partage des meilleures pratiques afin de permettre à l'esprit Invictus de s'épanouir parmi toutes les nations participantes », déclare Dominic Reid, PDG de la Fondation.

* Bien sûr

Illustration article Invictus Games: 500 blessés de guerre en lice à Düsseldorf
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.