Jean Vanier, fondateur de L'Arche, s'est éteint

L'Arche, association qui accueille des personnes ayant une déficience intellectuelle dans quelque 150 lieux de vie, a annoncé le 7 mai 2019 la mort à 90 ans de son fondateur, le Canadien Jean Vanier.

7 mai 2019 • Par

Thèmes :

"Affaibli par un cancer depuis plusieurs semaines", Jean Vanier "s'est éteint tranquillement cette nuit, entouré de quelques proches", indique L'Arche dans un communiqué. Jean Vanier, ex-officier de marine né le 10 septembre 1928, avait fondé L'Arche en 1964. "Cette organisation anime à travers le monde plus de 150 lieux de vie partagée entre des personnes ayant une déficience intellectuelle et les assistants salariés ou volontaires qui les accompagnent", rappelle le communiqué.

Un monde de souffrance

Jean quitte la marine à 22 ans "pour suivre Jésus et œuvrer à la paix". Après des années de formation en France et au Canada, il obtient en 1962 un doctorat en philosophie et devient enseignant. Mais en 1964, il découvre les conditions de vie sordides des personnes handicapées dans les asiles psychiatriques : "J'ai découvert un vaste monde de souffrance que j'ignorais absolument. J'avais été dans un monde d'efficacité dans la marine ou un monde intellectuel à travers les études. Et là j'étais devant un monde d'appel et cela m'a bouleversé. " En août 1964, il propose à deux hommes vivant en établissement, Raphaël et Philippe, de s'installer avec lui dans une petite maison de l'Oise, à Trosly-Breuil, qu'il baptise "L'Arche". Ils y partagent une vie quotidienne simple, faite d'entraide et d'amitié. Très rapidement, cette vie fraternelle organisée autour des personnes fragiles fait de nombreux émules. Les « foyers» se multiplient en France et dans le monde : Canada en 1969, Inde en 1970, Côte d'Ivoire en 1974, Haïti en 1975, Australie en 1978… Sur les cinq continents, dans des contextes religieux et culturels très divers, cet art de « vivre ensemble » se répand largement.

Œuvrer pour leur dignité

"Pendant 55 ans, à travers son expérience vécue, ses écrits et ses conférences, le message de paix et d'attention aux plus fragiles de Jean Vanier a influencé des milliers de personnes, illustres ou inconnues. Il n'a eu de cesse de vouloir témoigner du rôle essentiel des personnes handicapées mentales dans l'édification d'un monde plus humain et d'oeuvrer pour qu'elles retrouvent leur dignité et leur place dans la société", poursuit le texte. Jean Vanier avait également cofondé en 1971 le réseau chrétien Foi et Lumière, qui revendique près de 1 500 "communautés de rencontre" organisant des temps de prière, de pèlerinage et de fête dans quelque 80 pays.

Artisan de pays

"Artisan de paix, il n'a jamais cessé de témoigner de la richesse de la vie partagée et de la fraternité avec les plus fragiles, en voulant contribuer à rendre aux personnes ayant une déficience intellectuelle leur dignité et leur place dans la société", souligne L'Arche, qui rappelle qu'il a donné de nombreuses conférences à travers le monde pendant plus de 40 ans et publié une quarantaine d'ouvrages "affirmant le rôle essentiel des personnes handicapées dans l'édification d'une société plus humaine". En janvier 2019 était sorti un film, Le sacrement de la tendresse, qui lui rend hommage (article en lien ci-dessous).

Un site mémorial sera prochainement  ouvert (JeanVanier.larche.org) qui permettra à ses amis de laisser des messages.

Illustration article
Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.