Jeux de Los Angeles 2028 : la handivoile reste à quai

Le verdict est tombé : 22 sports ont été retenus pour les Jeux paralympiques de 2028 à Los Angeles. La handivoile n'y figure pas. Malgré la déception, la Fédération française de voile poursuit son engagement vers une pratique plus inclusive.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

22 sports ont été retenus par le Comité international paralympique (IPC) le 30 janvier 2023 pour les Jeux paralympiques de Los Angeles en 2028 sur les 33 candidatures envoyées (Lire : Jeux de Los Angeles 2028 : le calendrier (déjà) dévoilé ! ). Parmi les disciplines handisports non sélectionnées, la voile, qui a fait sa dernière apparition paralympique en 2016, à l'occasion des Jeux de Rio, reste une nouvelle fois sur le banc de touche.

343 clubs adaptés en France

Depuis son introduction aux Jeux de Sydney en 2000, la handivoile a rapporté quatre médailles à la France, dont deux en or. Malgré la déception dans le camp tricolore, la Fédération française de voile (FFV) ne souhaite pas changer de cap et déclare rester « toujours aussi impliquée pour accompagner ses 14 000 pratiquants en situation de handicap », accueillis dans les 343 clubs adaptés en France. « Nous sommes évidemment déçus de cette décision mais (...) souhaitons au contraire renforcer nos actions tant au niveau de la pratique sportive que loisir », a affirmé Jean-Luc Denéchau, président de la FFV.

Un engouement pour la handivoile

D'autant que ce sport jouit d'une « croissance continue », notamment auprès du public handicapé, d'après David Graham, directeur général de World sailing (Fédération internationale de voile). « Nous savons qu'une vie sur l'eau ouvre de nombreuses opportunités pour les personnes en situation de handicap, nous savons à quel point cette pratique est inclusive et sommes déterminés à ce qu'elle continue de se renforcer », poursuit-il. Cet engouement est le résultat d'une activité sportive riche en évènements, à commencer par la centaine de régates organisée chaque année, avec notamment deux championnats de France disputés par plus de 200 coureurs. La médiatisation de skippers en situation de handicap sur la dernière Route du Rhum en 2022, à savoir Fabrice Payen, Xu Jingkun, Pierre-Louis Atwell ou encore Damien Seguin -seul skipper handisport à avoir bouclé le Vendée Globe en 2021, en 7e position-, y est aussi pour beaucoup.

2023, année chargée !

L'année 2023 promet d'être chargée avec de nombreux rendez-vous, notamment les championnats de France handivalide double à la base nautique de Sciez (Haute-Savoie) du 26 au 29 mai, puis la semaine nationale handivoile et handivalide du 10 au 18 juin et les championnats de France handivalide solitaire et paravoile au cercle de voile de Cazaux Lac (Landes) du 26 au 31 août. Preuve que la « voile pour tous » continue d'avoir le vent en poupe !

© FFV

Illustration article Jeux de Los Angeles 2028 : la handivoile reste à quai
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.