Mini Transat 2025: l'asso de Damien Seguin recrute 1 skipper

L'association "Des pieds et des mains", fondée par le navigateur Damien Seguin, organise une sélection pour trouver son skippeur, futur participant à la Mini transat 2025. Intéressés ? Déposez votre candidature en ligne avant le 28 février 2023.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Oyez, oyez moussaillons ! A trois ans de la Mini transat 2025, l'association « Des pieds et des mains » cherche son candidat skipper, en situation de handicap ou engagé sur le sujet. L'objectif ? Aligner un bateau à ses couleurs au départ de cette course transatlantique en solitaire, sans assistance et sans moyen de communication moderne, qui relie les Canaries et la Guadeloupe. Fondée en 2005 par le navigateur Damien Seguin, né sans main gauche, « Des pieds et des mains » s'investit depuis dix-sept ans dans la pratique mixte de la voile. Elle a notamment permis au programme d'initiation « Mon handicap met les voiles » de voir le jour en 2020. Depuis, 350 personnes handicapées ont appris à naviguer dans des clubs nautiques engagés dans une démarche d'accessibilité.

Dépôt des candidatures jusqu'en février 2023

Avec ce nouveau défi soutenu par la fondation d'entreprise OCIRP, l'asso de Damien Seguin souhaite « promouvoir la performance inclusive et changer le regard sur le handicap ». Un appel à candidatures a donc été lancé le 9 décembre 2022 à l'occasion du salon Nautic à Paris, sur le stand de la Fédération française de voile (FFV), et se clôturera le 28 février 2023. Pour avoir une chance d'être sélectionné, il faudra répondre à un certain nombre de critères : être navigateur licencié de la FFV, avec un niveau confirmé en compétition, être en situation de handicap ou « fortement sensibilisé » sur le sujet, être « idéalement déjà titulaire des qualifications pour la navigation en solitaire », se montrer disponible de juin 2023 à décembre 2025 et surtout… faire preuve d'une grande motivation !

Le skipper sélectionné révélé en mai 2023

Les dossiers seront étudiés du 1er au 17 mars 2023 avant une phase d'évaluations pratiques en équipage. Cinq candidats seront retenus à l'issue de cette pré-sélection et devront participer à deux autres tests, d'abord la navigation en double à bord d'un « mini 6.50 », un voilier de 6m50 conçu pour la course au large, puis en solo. Le nom du skippeur sélectionné pour la Mini transat 2025 sera révélé en mai 2023. Il ou elle deviendra « le futur ambassadeur de la voile handivalide » et s'inscrira peut-être dans le sillage de Damien Seguin, son parrain sur le projet. Durant deux ans, le navigateur intégrera le pôle d'entraînement « Mini 6.50 - La Turballe course au large » où il sera formé techniquement, physiquement et mentalement avant la grande traversée. « Nous allons pouvoir rendre ce skippeur autonome dans la gestion complète d'un projet de course au large et lui permettre d'acquérir les compétences nécessaires pour être au départ et, souhaitons-lui, à l'arrivée de la Mini Transat 2025 », a affirmé Damien Seguin.

© Asso « Des pieds et des mains »

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.