Mathieu Thomas, "J'ai 1 truc à te dire"

Mathieu Thomas, son puissant revers contre les idées reçues ! A 17 ans, une tumeur prive le sportif de son quadriceps droit. Un handicap qui, plutôt que de le mettre à terre, le pousse à se surpasser, jusqu'à devenir champion de parabadminton.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Un message essentiel à faire passer sur le handicap ? Mathieu Thomas vous livre le sien en 1 minute chrono ! Son truc à lui ? Le parabadminton. Plusieurs fois sacré champion de France, en simple et en double, vice-champion d'Europe et médaillé de bronze aux championnats du monde de 2017, il compte bien décrocher un titre aux Jeux paralympiques de Tokyo en 2021. Pourtant, rien ne prédestinait cet intrépide à faire carrière dans le « parabad », préférant jadis les ballons de basket aux volants.

Le sport, un moteur pour vaincre la maladie

A 17 ans, le verdict tombe : une tumeur cancéreuse a provoqué une atrophie de sa cuisse droite. « J'en ai beaucoup voulu à mon médecin. Il m'a sauvé la vie mais, sur le coup, j'ai juste pensé qu'il me l'avait flinguée, explique-t-il une dizaine d'années plus tard. De sportif, je passais à 'handicapé'. »  Déscolarisé pendant la chimio, son seul lien social est une partie de basketball entre amis. Plus qu'un hobby, le sport devient alors une source de dépassement de soi qui l'aide à combattre la maladie, le handicap. Un handicap invisible qu'il ne mentionne jamais, par peur du regard de l'autre, d'être « catalogué ». Par orgueil aussi, qui le pousse à prouver qu'il peut faire et vivre comme tout le monde.

Handisportif accompli

Depuis, l'adolescent a fait du chemin pour devenir un homme « unique », un handisportif accompli, qui accepte sa différence et l'expose au grand jour. « Pas vraiment le choix pour trouver des sponsors et participer aux Jeux paralympiques », sourit-il. En 2021, il se mesurera aux redoutables asiatiques, maîtres du parabadminton, discipline qui fera son entrée à Tokyo. Une expérience « magique » qu'il n'aurait, selon lui, pas pu vivre s'il n'avait pas eu ce handicap. Son message ? « Trouvez votre passion et vivez-là à fond ! »

Vous souhaitez participer ? Contactez-nous à l'adresse video@handicap.fr .

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.