Le message percutant d'un député en langue des signes

Le député Loïc Prud'homme interpelle Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat en charge du Handicap, en langue des signes, sur l'insertion des citoyens déficients auditifs. Une initiative saluée par les associations et une première à l'Assemblée !

3 juin 2019 • Par

Thèmes :

Un député qui s'exprime en langue des signes française (LSF) à l'Assemblée nationale ? C'est une première ! Cette initiative « signée » Loïc Prud'homme a fait du bruit dans l'hémicycle ce 28 mai 2019. Ce député de la France insoumise a ainsi interpellé Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat en charge du Handicap, sur les « carences de l'Etat » concernant l'insertion des citoyens sourds et malentendants.

Reconnaître la LSF

« Que fait votre gouvernement, que fait la République (…) ? Depuis quinze ans et la loi de 2005, rien ne se passe », a-t-il déclaré, dans le silence complet, avant d'empoigner le micro pour faire entendre sa voix. Sa priorité : la reconnaissance de la LSF dans la Constitution française. Autres préoccupations : l'Education, les mairies et les hôpitaux où « il est plus facile d'être un touriste anglophone qu'un citoyen français sourd », estime-t-il, « aucun agent n'étant bilingue LSF ». A ce propos, le député de la 3e circonscription de la Gironde estime « indispensable de développer la pratique de la LSF par les agents publics ainsi que la traduction des services publics en ligne ». « Oui, d'une manière générale, l'accessibilité des personnes handicapées a progressé, reconnaît-il, mais pour les sourds et malentendants, porteurs d'un handicap invisible, les réponses et les aménagements restent, eux aussi, invisibles… »

Mea culpa

« Je m'excuse auprès de nos 400 000 concitoyens qui signent pour l'imperfection de ma maîtrise de la LSF », a ensuite ajouté l'élu. Une intervention « culottée » saluée par la Fédération nationale des sourds de France, se disant « reconnaissante » pour avoir « parfaitement porté (leur) voix ». « Madame la ministre, maintenant que fait-on ? Le blabla, ça suffit ! Bougez-vous et agissez », a conclu le député, à nouveau en LSF.

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.