Les mines terrestres désormais repérables grâce à des drones

Difficiles à repérer, les mines terrestres qui font chaque année plusieurs milliers de victimes dans le monde, peuvent désormais être localisées grâce à des drones équipés de caméras infrarouges. Une "révolution", pour Handicap international !

8 novembre 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

Au nord du Tchad, ces drones munis de caméras destinées à mesurer les différences de température ont permis à l'ONG de repérer la présence de mines antipersonnels et antichars sous terre, selon des expérimentations menées depuis l'automne 2018.

100 millions de mètres carrés contaminés

Dans ce pays d'Afrique centrale, plus de 100 millions de mètres carrés -la surface de la ville de Paris-, sont contaminés par les mines et les restes explosifs de guerre, rappelle Handicap international (HI). Jusqu'à présent, les mines étaient repérées avec des détecteurs de métaux par des personnes menant un travail risqué, obligées d'avancer centimètre par centimètre sur le terrain. Selon l'ONG, l'utilisation des drones devrait permettre de réduire la durée des opérations de déminage, en survolant de vastes zones en un temps très court, ainsi que de mieux sécuriser le travail des démineurs. "C'est une petite révolution pour le monde du déminage humanitaire !", a estimé dans un communiqué Emmanuel Sauvage, responsable de la réduction de la violence armée chez HI.

7 239 victimes en 2017

"En repérant avec précision les mines enfouies, nous pourrons désormais déployer de façon plus ciblée et plus sécurisée nos équipes de démineurs", précise-t-il. Plus de 100 millions de mines terrestres sont encore actives aujourd'hui et représentent "des dangers mortels pour les communautés locales", souligne HI. Des mines et des restes explosifs de guerre sont présents dans 60 pays dans le monde. En 2017, ils ont fait 7 239 victimes, selon le rapport 2018 de l'Observatoire des mines, soit un nouveau record (9 437 en 2016, 6 967 en 2015).

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.