Paola Antonini : mannequin amputée, top sportive

Top model brésilienne de 22 ans, Paola Antonini a perdu sa jambe gauche dans un accident de voiture en 2014. Aujourd'hui, sa prothèse ne l'empêche pas de continuer à défiler sur les podiums. Et d'animer sa propre chaîne sur Youtube.

6 mai 2016 • Par

Thèmes :

Illustration article

Chevelure de sirène, teint hâlé, silhouette longiligne... Prothèse siliconée. Sur son compte Instagram, Paola Antonini inspire ses 700 000 abonnés avec de splendides photos mettant en scène son quotidien de mannequin handicapée.  « Je veux être un modèle pour toutes les personnes qui ont subi une amputation », a-t-elle déclaré dans une interview au Daily Mail.

Double amputation

En 2014, à 21 ans, Paola se fait renverser par une automobiliste ivre alors qu'elle s'apprête à rejoindre son petit ami à Rio de Janeiro, le soir du Nouvel an. Son accident, survenu quelques mois après le lancement de sa carrière de mannequin, l'obligera à subir une première amputation sous le genou. Après avoir réappris à marcher, elle se fait amputer une seconde fois au-dessus, ce qui la contraint à de nombreuses séances de rééducation.  « C'est la pire douleur que je puisse jamais connaître », estime-t-elle. La persévérance de Paola a fini par payer puisque la jeune femme affiche aujourd'hui une attitude positive, pleine d'énergie.

« Une vie de bonheur à venir »

Paola Antonini choisit de ne pas laisser son accident définir qui elle est. Très présente sur les réseaux sociaux, elle lance sa chaîne Youtube pour parler du handicap et témoigner de son quotidien. Les vidéos la mettent en scène en train de nager, de faire du fitness, du yoga et du skateboard. Sa carrière de mannequin ne s'est pas non plus arrêtée ; Paola enchaîne les shows télévisés, les shootings et les défilés avec sa prothèse, qu'elle ne souhaite surtout pas cacher. Sur la toile, ses post offrent des messages d'espoir. Les témoignages d'admiration se multiplient ; « C'est incroyable de te voir aussi rayonnante », « Tu es une grande inspiration, tu m'aides à toujours voir les choses du côté positif », « Si seulement tout le monde avait ton énergie », peut-on lire sur Instagram et sur Facebook. Paola y répond avec sérénité : « Je n'ai pas changé. Il n'y a que le bonheur qui m'attend. ».

D'autres avant elle…

Paola n'est pas la première mannequin amputée à s'affranchir des canons de la beauté. Aimee Mullins, athlète et actrice, amputée des deux jambes, a ouvert la voie en défilant pour Alexander McQueen, tout comme Oscar Pistorius, le champion de course, égérie d'un parfum de Thierry Mugler. En 2015, Antonio Urzi, styliste historique d'Armani, révolutionne la semaine de la mode de Milan en présentant une collection haute-couture pour personnes handicapées et fait, lui aussi, défiler un mannequin unijambiste. La même saison, à New York, c'est l'Américaine Rebekah Marine qui interpelle les podiums ; la belle brune est, en effet, née sans avant-bras gauche. Pour ces icônes atypiques, l'espoir d'une carrière dans la mode ne semble plus relever du fantasme.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.