Né sans bras, ce Pakistanais devient une légende du billard

Né sans bras dans une famille pauvre, rien ne prédestinait Muhammad Ikram à devenir un as du billard. Et pourtant... A Faisalabad, au Pakistan, il est le maître incontesté de ce sport national. Son atout majeur ? Un coup de menton précis et puissant

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Par By Zain Zaman Janjua

Muhammad Ikram est devenu une petite légende dans le milieu du billard au Pakistan. Né sans bras, il est en mesure de l'emporter face à quiconque à Faisalabad, grande ville de l'est du pays... La précision et la force de ses coups, portés grâce à son menton, impressionnent, après des années de "dur labeur" passées à perfectionner son art, explique-t-il à l'AFP.

Une petite célébrité

Né dans une famille pauvre, Muhammad Ikram, comme ses huit autres frères et sœurs, n'a pas été scolarisé et s'est souvent senti isolé. Adolescent, il commence à fréquenter une salle de billard puis, pris par le jeu, s'y entraîne "en secret". "Au début, je poussais les boules seul sur une table de billard vide. Progressivement, je me suis amélioré et j'ai commencé à jouer avec d'autres." Inquiets qu'il ne se blesse, ses parents lui ont longtemps interdit le jeu, avant d'accepter qu'il ne s'y remette l'an passé. Rapidement, des vidéos le montrant en action se sont multipliées, faisant de lui une petite célébrité parmi les joueurs de billard pakistanais. "Je deviens connu", se réjouit-il, tout en confessant ne pas savoir ce que sont les réseaux sociaux.

Un sport populaire

Introduit en Asie du Sud au temps de l'Inde britannique, le billard tient une place importante sur la scène sportive pakistanaise. Muhammad Ali Jinnah, le fondateur du Pakistan, était un joueur convaincu. Muhammad Ikram est, lui, un "vrai sportif", affirme Muhammad Nadeem, le propriétaire de la salle de billard de Samundri, où il s'entraîne. "On ne le fait pas payer pour qu'il joue, note-t-il. Au contraire, ce sont ses adversaires qui le paient."

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2020) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

 
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.