retrouvez des milliers d'offres d'emploi sur hello handicap
retrouvez des milliers d'offres d'emploi sur hello handicap
retrouvez des milliers d'offres d'emploi sur hello handicap

Para athlétisme: T.Adolphe décroche la 2e médaille française

Après Manon Genest au saut en longueur, Timothée Adolphe a décroché le bronze sur 400m, le 12 juillet 2023 aux Mondiaux de para athlétisme, à Paris. Il complète le tableau des médailles françaises. La compétition se termine le 17 juillet.

• Par
Illustration article Para athlétisme: T.Adolphe décroche la 2e médaille française

Timothée Adolphe a décroché, le 12 juillet 2023, la médaille de bronze sur 400m en catégorie T11 des Mondiaux de para athlétisme à Paris, manquant l'argent pour seulement trois centièmes de seconde, une déception pour celui qui était venu « chercher autre chose ». Il s'agit de la seule médaille française de la journée, la deuxième de la compétition après le bronze de Manon Genest la veille en saut en longueur T37 (Lire : Para athlétisme : une première médaille française... enfin!). Il a fallu attendre que l'écran géant du stade Charléty dévoile le classement de cette dernière finale de la journée pour connaître la position de Timothée Adolphe. C'est finalement de bronze dont s'est paré le Français. Avec un temps de 51 sec 21/100, il a échoué à trois centièmes seulement de l'Espagnol Gerard Descarrega. L'épreuve a été remportée par le Brésilien Felipe Gomes de Souza. « Il y a de l'amertume car on venait chercher autre chose », a reconnu le champion d'Europe en titre et champion du monde sortant. « On était sur les temps de passage qu'il fallait, mais la dernière ligne droite était un peu compliquée. »

Une compétition poussive pour la France

Timothée Adolphe n'est pas parvenu à conserver sa médaille d'or acquise quatre ans plus tôt aux Mondiaux de Dubaï. « On est venu chercher l'or, on repart avec le bronze, c'est forcément une déception. » « Ça reste quand même une médaille mondiale. On ne va pas cracher dessus, peut-être qu'à froid, on l'appréciera plus que maintenant », a-t-il poursuivi. Une déception partagée par Trésor Makunda, arrivé de son côté quatrième. « Ce n'est pas la place que j'attendais. Je ne cherche pas d'excuse, mais il y a des éléments qui peuvent justifier ce résultat. La saison a été compliquée pour moi. » Le co-capitaine des Bleus est néanmoins resté confiant pour les Jeux paralympiques de Paris 2024. « Les gars devant nous ne sont pas si loin. Je pense qu'on est dans les temps, et même un peu en avance sur notre préparation pour les Jeux. »

Les Bleus, entre espoirs et déception

Malgré trois représentantes en finale du 200m T13, le camp français n'est pas parvenu à décrocher une médaille dans cette épreuve. Nantenin Keita, également co-capitaine de l'équipe de France, a terminé à la 5e place en 26 sec 45/100, devant sa compatriote Alice Métais. Celia Terki a fini 8e. « Le chrono aurait pu être meilleur si j'avais su rester lucide dans ma course », a reconnu Keita. « Il y avait la place pour faire mieux chronométriquement, mais aller chercher une médaille aujourd'hui était impossible, honnêtement. » De son côté, Alice Métais a tenu à garder le positif.

Trois Françaises en finale

« Trois Françaises en finale, c'est déjà une belle victoire pour l'équipe ! » Avec un temps de 26 sec 54/100, la championne de France 2020 a battu son record personnel. Axel Zorzi, autre Français engagé en finale, celle du 100m T13, a terminé à la 5e place. Un résultat qui le prive d'un quota pour les prochains Jeux paralympique en 2024 à Paris, de quoi frustrer le sprinteur lyonnais. « Il en manque un peu. Dès les deux premiers appuis, ils sont déjà devant moi, c'est fatiguant », a déclaré le vice-champion d'Europe 2021 après la course. « Je fais ce que je sais faire de mieux, et ça ne suffit pas. » Sur 100m T11, Tiffany Logette-Lods a amélioré son record personnel en série (13 sec 12/100) mais n'est pas parvenue à se qualifier en finale, réalisant seulement le 10e temps des demies. Enfin, la Française Mandy François-Elie a réalisé son meilleur temps de la saison sur 100m T37 (13 sec 66/100), de quoi se qualifier pour les demi-finales le 13 juillet 2023.

© Timothée Adolphe

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2024) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.