Paralympiques: 1 commission pour porter la voix des athlètes

Quinze para-athlètes viennent d'être élus au sein d'une commission du Comité paralympique et sportif français (CPSF). L'objectif : donner un pouvoir de décision aux sportifs et promouvoir le mouvement paralympique.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Illustration article Paralympiques: 1 commission pour porter la voix des athlètes

DERNIERE MINUTE DU 5 JUILLET 2023
Marie Bochet et Thomas Walgraef sont élus co-présidents à l'occasion de la première commission des athlètes qui s'est tenue le 28 juin 2023. Marie Bochet, seule candidate féminine, a réuni les 13 voix exprimées. Thomas Walgraef a, lui, réuni 8 voix contre 5 pour David Smetanine.

Marie Bochet est une figure féminine emblématique du para ski alpin français. 8 fois championne paralympique, elle compte 4 participations aux Jeux Paralympiques d'hiver et remporte 9 fois le gros globe au classement général des coupes du monde. Encore en activité sportive pour la future saison hivernale, Marie est également très impliquée dans le mouvement paralympique (Lire : Ski : Marie Bochet repart pour une dernière saison).

• Thomas Walgraef est l'assistant de Samir Vanderbecken, joueur de boccia. Son parcours et son profil l'amènent à œuvrer en faveur du développement de la pratique sportive pour tous.

Ensemble, ce binôme jouera un rôle porte-parole pour la commission, tout en apportant des arbitrages lorsqu'il en sera nécessaire. Ils seront à la tête de la commission des athlètes jusqu'à la prochaine élection qui aura lieu lors de l'assemblée générale du CPSF en 2025, à l'issu des Jeux de Paris 2024. D'une durée initiale de 4 ans, ce mandat est exceptionnellement écourté étant donné la proximité des prochains Jeux paralympiques d'été.


ARTICLE INITIAL DU 6 MAI 2023
Ils s'appellent Nantenin Keita, Marie Bochet ou encore Thomas Clarion. Ils sont la fine fleur du parasport français, élus le 28 avril 2023 au sein de la nouvelle commission du Comité paralympique et sportif français (CPSF), qui « se veut paritaire et composée de membres aux profils et disciplines variés ». « Elle reflète la diversité de notre mouvement, et je suis convaincue que ses membres œuvreront au bénéfice de tous », s'est félicitée Marie-Amélie Le Fur, présidente du CPSF. Au total, quinze athlètes ont été nommés parmi les fédérations paralympiques d'été et d'hiver et les fédérations non paralympiques.

Faire le lien entre les sportifs et le CPSF

La liste exhaustive de ses membres est à retrouver en fin d'article. Les deux présidents, un homme et une femme, seront désignés prochainement. La mission de ces membres ? « Formuler des recommandations sur des sujets qui concernent la vie des sportifs en situation de handicap, représenter les athlètes au sein de la gouvernance, se saisir ou être saisi de toute thématique en lien avec les sportifs, participer aux travaux en lien avec la vie des sportifs de haut niveau conduits par les partenaires institutionnels du CPSF ». En clair, servir de lien entre le CPSF et les athlètes, leur offrir plus de poids au sein de cette instance officielle et, plus largement, contribuer à la promotion du mouvement paralympique.

Renouvelée tous les quatre ans

Cette commission, qui répond à une exigence du Comité paralympique international (IPC), sera renouvelée à chaque fin de Jeux paralympiques d'été, c'est-à-dire tous les quatre ans. Elle travaillera également main dans la main avec le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et la commission des athlètes de Paris 2024 (CATH). Les prochaines élections auront lieu courant 2025, pendant l'assemblée générale du CPSF, ainsi « le mandat sera exceptionnellement écourté », compte tenu de la proximité des Jeux paralympiques de 2024, se justifie le CPSF.

Liste des 15 athlètes

- 2 athlètes issus des fédérations spécifiques, les fédérations françaises du Sport adapté (FFSA) et Handisport (FFH), ont été désignés membres de droit :
• Nantenin KEITA, championne paralympique de para athlétisme
• Grégory SEGORT, joueur de para basketball adapté

- 10 athlètes issus des fédérations paralympiques d'été et d'hiver :
• Marie BOCHET, championne paralympique de para ski alpin (FF Handisport)
• Thomas CLARION, champion paralympique de para ski nordique (FF Handisport)
• Gaëlle EDON, para tir sportif (FF Tir)
• Moez EL ASSINE, triple médaillé paralympique d'escrime fauteuil (FF Handisport)
• Charlotte FAIRBANK, tennis fauteuil (FF Tennis)
• Gwladys LEMOUSSU, médaillée de bronze paralympique de para triathlon (FF Triathlon)
• Sandrine MARTINET, championne paralympique de para judo (FF Judo)
• David SMETANINE, champion paralympique de para natation (FF Handisport)
• Mathieu THOMAS, para badminton (FF Badminton)
• Thomas WALGRAEF, assistant de boccia (FF Handisport)
 

- 2 athlètes issus des fédérations non paralympiques :
• Maxime CABANNE, para surf (FF Surf)
• Cécile HERNANDEZ, para surf (FF Surf)
 
Un 15e athlète issu de la commission des athlètes de haut niveau (CAHN) du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) complétera prochainement la liste.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.