Paris 2024 : "Retard sur l'accessibilité des transports"

En marge de la 1ère Journée paralympique à Paris, le ministre des Transports, Clément Beaune, a fait état du "retard sur les objectifs en matière d'accessibilité dans les transports" et de "la nécessité de mettre les bouchées doubles".

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

"Il faut dire les choses honnêtement, on est retard sur nos objectifs d'accessibilité dans les transports et les gares en particulier", a déclaré le ministre des Transports, Clément Beaune devant la presse le 8 octobre 2022 en marge de la 1ère Journée paralympique à Paris (article ici : 08/10 : 1e Journée paralympique, un avant-goût de Paris 2024). "On n'est pas en avance du tout, il faut mettre les bouchées doubles", a-t-il ajouté notamment en vue des Jeux paralympiques qui se tiendront dans moins de deux ans.

Des solutions innovantes

Ces Jeux de paris 2024, c'est « l'occasion de renforcer les choses et de montrer qu'on est capable aussi d'avoir des solutions innovantes", car "on ne peut pas tout mettre tout de suite en accessibilité", a expliqué le ministre, aux côtés d'Andrew Parsons, président du comité international paralympique (IPC) qui veille sur cette question et aimerait voir plus de stations de métro accessibles. Il y aura notamment un "service de taxis et de navettes", a confirmé le ministre des Transports. Les nouvelles lignes et gares seront toutes en accessibilité. Il a aussi mentionné le nouveau "comité des mobilités", annoncé par l'Elysée la semaine précédente, qui "se réunira toutes les six semaines" pour faire le point sur la question cruciale des transports en général pour Paris 2024.

Un accès sans entrave

A l'issue du Comité interministériel du handicap le 6 octobre 2022 en présence de la Première ministre (article en lien ci-dessous), le Collectif handicaps a plaidé pour que le gouvernement accélère ses efforts pour que les personnes handicapées puissent accéder sans entrave à tous les bâtiments et transports et à la plupart des biens et services (article ici : Handicap : urgence accessibilité, les asso s'impatientent!). Dans une circulaire publiée le même jour, Elisabeth Borne a aussi annoncé la prochaine désignation d'un délégué interministériel à l'accessibilité.

Plusieurs ministres étaient présents samedi à la journée paralympique place de la Bastille et se sont essayé au basket fauteuil, au parajudo ou au tennis fauteuil en présence de nombreux champions paralympiques. Outre Clément Beaune et Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, étaient présents Jean-Christophe Combe (Solidarités) et Genevieve Darrieussecq (personnes en situation de handicap).

© Matthew Oliver/Paris 2024

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2022) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.