Parole de (dé)confiné : MAK se met "à poil"!

La 1ère chose que MAK fera au moment du déconfinement ? Certainement pas aller chez le coiffeur... Atteinte d'une maladie génétique qui impacte notamment les cheveux, elle n'a pas "un poil sur le caillou", une aubaine selon cette humoriste poilante !

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Quelle leçon tirer de ce confinement ? Après plus de huit semaines en vase clos, Marie-Aude Cariou, alias MAK, humoriste, partage son expérience dans le 4e épisode de notre web-série « Parole de (dé)confiné ».

« Quand j'étais petite, on me demandait : 'Tu veux faire quoi quand tu seras grande ?'. Je répondais : 'Mimie mathy' ». Une trentaine d'années plus tard, le souhait de MAK est exaucé… à quelques centimètres près ! Atteinte d'une forme unique de dysplasie ectodermique -« 110 points au Scrabble ! »-, une maladie génétique qui impacte la peau, les cheveux et les dents, elle aborde le handicap avec humour et autodérision dans chacun de ses spectacles et dévoile ses astuces pour contourner les obstacles liés à sa « différence ». Son hymne : « I am what I am » (Je suis qui je suis).

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.