Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap

Emploi/handicap : qui sont les activateurs de progrès 2022?

Qui sont les activateurs de progrès en emploi dans le champ du handicap en 2022 ? Six lauréats et un coup de cœur ont été récompensés par l'Agefiph le 29 mars au sein du Grand palais de Lille. Des initiatives qui font bouger les lignes...

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Ils fabriquent des biscuits à partir du pain bio invendu. « Ils », ce sont des travailleurs d'Esat en situation de handicap mental et psychique qui ont approuvé la bonne recette, celle de la Biscuiterie Handi-Gaspi, implantée en Loire-Atlantique. Son credo, un petit biscuit au maxi impact, avec deux ambitions : lutter contre le gaspillage alimentaire et favoriser l'inclusion professionnelle des personnes handicapées. Cet engagement dans l'air du temps n'a pas échappé au public qui lui décerne un coup de cœur lors de la remise des Trophées activateurs de progrès de l'Agefiph (fonds dédié à l'emploi des personnes handicapées dans le privé). Coup double pour cette biscuiterie craquante qui reçoit également le prix « collaboration avec un Esat, une EA (entreprise adaptée) ou un travailleur handicapé indépendant ». Cette initiative a le mérite de pouvoir être essaimée dans toute la France, selon Katia Tardy, sa cofondatrice ; elle ajoute que le « savoir-faire (des Esat), leur flexibilité et leur implantation sur les territoires sont de véritables atouts pour lancer de nouvelles activités comme celle de notre biscuiterie, en synergie avec des acteurs privés ou publics ».

Lors de l'université des référents handicap

Cette 3è édition #activateurdeprogrès s'est déroulée le 29 mars 2022 au sein du Grand palais de Lille, enfin en présentiel après deux ans de mise à distance par la crise sanitaire. Elle était l'un des temps forts de l'Université du réseau des référents handicap (URRH) organisée pour la troisième fois par l'Agefiph (article en lien ci-dessous). La soirée était animée par le champion de tennis fauteuil Michaël Jérémiasz.

Six prix ont été décernés à des « activateurs de progrès » qui, au-delà des obligations légales, mettent en œuvre des initiatives exemplaires et innovantes en faveur d'un monde du travail plus inclusif. Objectif de ces trophées ? Créer un impact positif et « montrer le handicap sous un aspect valorisant comme créateur de richesse pour l'entreprise », selon Audrey Richard, présidente du jury 2022, directrice des ressources humaines (DRH) du Groupe Up et présidente de l'Association nationale des DRH (ANDRH) ; elle encourage ses pairs à « s'appuyer sur ces exemples pour développer et enrichir leur politique diversité ». Pour Christophe Roth, président de l'Agefiph, « le handicap au travail, c'est possible, et chacun, avec ses compétences, peut trouver une place au milieu de tous. »

Coup de cœur du jury

Le jury a pris quelques libertés avec le règlement en décernant lui aussi son coup de cœur à T'Cap 21, une association fondée par des parents de personnes avec trisomie 21. Son projet pilote « Gare de Niolon Destination inclusion » consiste à redonner une âme à la bâtisse majestueuse de cette gare des Bouches-du-Rhône. L'espace prévoit un café et des chambres d'hôtes gérés par les membres de l'association afin de leur garantir une expérience dans les métiers de l'hôtellerie-restauration. Des formations aux métiers de l'accueil touristique, de la vente de produits locaux et de l'agriculture écologique sont également à l'ordre du jour. Ce projet mise également sur un hébergement autonome, proposant ainsi à ses participants une alternative aux logements sociaux, souvent précaires, ou aux instituts adaptés souvent surchargés.

Catégorie 1 « Activateur de recrutement et d'accès à l'emploi »

Le prix est remporté par Handiwork recrutement. Partant du constat que certains secteurs peinent à trouver des candidats alors que le taux de chômage des travailleurs handicapés est particulièrement élevé, Handiwork a développé un concept novateur permettant de former, en neuf semaines, un groupe de quatre à six stagiaires à 100 % sur le lieu de travail du futur employeur. Plus de 60 % sont recrutés à l'issue de ce parcours. Initialement développé dans la grande distribution, ce projet compte bien s'ouvrir à de nouveaux métiers et à l'échelle nationale.


Catégorie 2 « Activateur de maintien dans l'emploi et d'évolution professionnelle »

Elle prime le Crédit agricole de Normandie-Seine pour une initiative visant, via un guide intitulé « carnet de route », à améliorer l'accompagnement et le suivi des personnes en arrêt longue durée (plus de trois mois) pour maladie grave pouvant entraîner une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) et, à l'issue de leur maladie, leur permettre de retrouver leur place. « Apporter de la pédagogie, miser sur la bienveillance, faciliter les démarches, accompagner et encadrer les retours à l'activité sont des interrogations pour les collaborateurs », selon Myriam Henri, sa responsable Mission handicap.

Catégorie 3 « Activateur d'alternance »

Elle est décernée à l'Unité de formation par l'apprentissage (UFA) Horticole de la Chambre d'agriculture de Laon qui met en place une formation inclusive pour les personnes en situation de handicap. « Notre politique en matière de formation et d'emploi se traduit par une volonté de soutien et d'accompagnement de ces publics vers la réussite et l'obtention du diplôme visé », explique Karima Afejjay, enseignante et référente handicap.

Catégorie 4 « Activateur de sensibilisation et communication »

Elle est remportée par Assystem pour sa plateforme « Remixt », qui sensibilise les collaborateurs à la diversité et à l'inclusion grâce à des formats innovants et ludiques dans le cadre de sa Diversity Week. « Nous promouvons au quotidien la culture de l'inclusion dans l'ensemble de nos pays d'implantation. Cette initiative internationale, ludique et pédagogique, permet de sensibiliser sur les cinq piliers de notre politique inclusion », explique Philippine Chevallier, inclusion manager.

Catégorie 6 « Le progrès c'est moi, c'est nous »

Elle revient à ValeurA pour son atelier qui propose aux personnes en situation de handicap la création de leur propre portrait, sorte de CV qui entend valoriser leur parcours de vie, leurs expériences multiples et leur personnalité afin de bousculer les lignes habituelles du recrutement, leur permettant un meilleur accès au recruteur et, in fine, à l'emploi.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.