Nouveau trucretrouvez des milliers d'offres d'emploi sur Hello Handicap Nouveau trucretrouvez des milliers d'offres d'emploi sur Hello Handicap Nouveau trucretrouvez des milliers d'offres d'emploi sur Hello Handicap

Quels sports autorisés à partir du 15 décembre 2020 ?

15 décembre 2020, nouvelle phase de déconfinement et des mesures assouplies pour la pratique sportive des mineurs. Les personnes handicapées continuent de bénéficier de dérogations. Le point sur les dernières consignes.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Dernière minute du 16 janvier 2021
Durcissement du couvre-feu de 18h à 6h qui, dès le samedi 16 janvier, s'étend à toute la Métropole et la Corse. De nouvelles règles sont édictées qui s'appliquent également à la pratique sportive. Les personnes handicapées restent «prioritaires» et conservent l'accès à l'ensemble des équipements sportifs, en plein air et couverts.

Article initial du 14 décembre 2020

Pour les mineurs

Les mineurs pourront pratiquer le sport en intérieur dans les gymnases et les piscines, à compter du 15 décembre 2020, excepté pour les sports de contact. Même s'il s'agit de la période de vacances scolaires, où il y a parfois une coupure de la pratique dans les clubs et associations, cela permettra néanmoins aux stages de se dérouler, fait valoir le ministère des Sports. Cette possibilité d'une reprise du sport en salle en décembre avait été évoquée le 17 novembre par Emmanuel Macron, sous réserve des conditions sanitaires, toujours uniquement pour les mineurs. La pratique en extérieur a, elle, repris fin novembre, pour le foot par exemple. Les cours d'EPS et périscolaires n'ont, eux, pas été arrêtés. La reprise de la pratique devra bien respecter le couvre-feu mis en place avec « un retour à domicile à 20h » et « exclut les pratiques sportives avec contacts », ont précisé les ministères de l'Education nationale et des Sports. La pratique doit se faire dans le respect des protocoles sanitaires et « avec accès aux vestiaires collectifs ».

Pour les adultes

Pour les adultes, toujours pas de pratique en intérieur (gymnases, piscines) sauf toujours pour les sportifs de haut-niveau et les étudiants en éducation physique, les personnes (maladies chroniques par exemple) qui se voient prescrire du sport par ordonnance ou celles avec un handicap reconnu, ainsi que l'encadrement nécessaire à leur pratique. Ils seront autorisés à déroger au couvre-feu à 20h dans le cadre de leurs déplacements. Pour ces publics, l'ouverture des vestiaires collectifs reste autorisée, dans les conditions fixées par les protocoles sanitaires.

A la montagne

A la montagne, les remontées mécaniques restent fermées, « sauf pour les mineurs encadrés par un club fédéral » et les sportifs de haut niveau. La pratique des raquettes, le ski de fond et le ski de randonnée sont autorisés dans la limite de 6 personnes, même encadrés.

Sport amateur en crise

Le sport amateur est très touché par la crise. La perte en termes d'adhésions a été évaluée à 20% en moyenne par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF). De son côté, Marie-Amélie Le Fur, présidente du Comité paralympique et sportif français explique que « la situation inquiète énormément », avec « un recul net des licences » : « une baisse de 18 % pour la fédération handisport et de 70 % pour la fédération française du sport adapté » dédiée aux personnes avec un handicap mental (article en lien ci-dessous).

Le CNOSF a fait savoir comment il allait répartir, de concert avec l'Agence nationale du sport (ANS), un fonds d'urgence de 900 000 euros pour aider les fédérations les plus menacées. Il a ainsi reçu 64 dossiers de fédérations qui ont enregistré une perte d'adhésions de plus de 30% (32,37%), représentant au total des pertes de 145 millions d'euros. « Le total du montant plancher de l'aide financière qu'elles jugent indispensable à la survie de leur organisation fédérale dès 2020 est exprimé à hauteur d'un peu plus de 10 millions d'euros », a fait savoir le CNOSF. In fine, 25 fédérations ont été jugées prioritaires pour l'attribution : la Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT, multisports), pelote basque, savate et boxe française, force, kick-boxing, twirling bâton, danses, arts énergétiques et martiaux chinois, taekwondo, karaté, sauvetage et secourisme, billard, éducation physique et gymnastique volontaire, foot américain, natation, boxe, sport adapté, tir à l'arc, badminton, retraite sportive, rugby à 13, Usep (école primaire), ski nautique, lutte, haltérophilie.  

S'agissant du sport professionnel, les tribunes de stades restent fermées et il se poursuivra à huis clos au moins jusqu'au 7 janvier 2021.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2021) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.