Covid-19 : le handisport amateur en berne?

Le sport amateur est complètement à l'arrêt, s'alarme le Comité olympique et sportif français. Même constat pour le handisport qui connaît un recul net des licences et s'inquiète des conséquences sur la santé physique et mentale des jeunes.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

La baisse des adhésions dans les clubs et associations sportives est "en moyenne de 20 %", a indiqué le 12 novembre 2020 le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Denis Masseglia, auditionné par la commission d'enquête parlementaire sur les effets du Covid-19 sur la jeunesse, sachant que "ce sont les clubs les plus organisés qui ont répondu". De son côté, Marie-Amélie Le Fur, présidente du Comité paralympique et sportif français, également auditionnée à l'Assemblée, a expliqué que "la situation inquiète énormément", avec "un recul net des licences" : "une baisse de 18 % pour la fédération handisport et de 70 % pour la fédération française du sport adapté".

Des conséquences importantes

44 000 clubs ont répondu à cette enquête, lancée fin octobre 2020 par le CNOSF et close le 10 novembre, et les réponses de 15 000 d'entre eux ont été passées à la loupe, avec des résultats qui sont "encore à décortiquer", notamment aussi sur un volet "moral des troupes", "violences" et "radicalisation". Environ 180 000 clubs sont associés au CNOSF. Un quart des clubs (26 %) "n'ont pas subi de pertes", a précisé M. Masseglia, qui avait évoqué une baisse de 25 % des adhésions en septembre. "Il y aura des conséquences importantes sur la santé physique et psychique de ces jeunes", a commenté de manière générale l'ancienne ministre des Sports et députée PCF Marie-George Buffet.

Le sport, jugé non indispensable ?

Interrogée par ailleurs par Mme Buffet sur l'état de préparation des athlètes français en vue des JO de Tokyo 2021, Marie-Amélie Le Fur a expliqué que si "les sportifs de haut-niveau ont la possibilité de s'entraîner (contrairement au 1er confinement, ndlr), ils "ne sont pas en capacité de préparer sereinement les JO de Tokyo" du fait "des incertitudes" qui pèsent sur le format des Jeux et les compétitions internationales en raison du Covid. Enfin, regrettant le manque de "considération" des pouvoirs publics pour le sport, Denis Masseglia, a remarqué au passage que les magasins de bricolage avaient été "jugés indispensables" mais pas les magasins de sport. "Il faut juste que nos élites comprennent que le sport est important mais ce mot ne fait pas partie de leur vocabulaire", s'est-il indigné.

Macron annonce un Pass'sport

Dans ce contexte, Emmanuel Macron annonce le 18 novembre 2020 un coup de pouce en faveur des amateurs, le lancement en 2021 d'un « Pass'sport » pour aider les jeunes et personnes en situation de handicap à pratiquer (article en lien ci-dessous). Plus tard, le communiqué de presse de l'Elysée explique néanmoins que cette « aide massive » doit « faciliter le retour des Français dans les clubs » et « s'adressera en priorité aux plus fragiles », sans précision d'âge. Ce Pass' permettrait une prise en charge d'une partie du coût des licences par l'Etat. Pour le moment, ses modalités précises ne sont pas définies ; les acteurs, via l'Agence nationale du sport, planchent actuellement sur son contour. Cette enveloppe globale est estimée à 100 millions d'euros. 

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2020) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.