Rising Phoenix : le docu paralympique à succès revient

Après le succès du film documentaire Rising Phoenix sorti en août 2020, les producteurs poursuivent leur collaboration avec le Comité international paralympique pour filmer les prochains Jeux. RDV jusqu'en 2028.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Bonne nouvelle pour les fans de séries et de sport ! Les droits du film documentaire Rising Phoenix (article en lien ci-dessous) vont être prolongés jusqu'aux Jeux paralympiques de Los Angeles 2028. Ce ne sont plus un long-métrage mais une succession de séries qui devraient voir le jour au fil des échéances sportives. Objectif : raconter l'histoire paralympique à travers les Jeux de Tokyo 2020, Paris 2024, Milan 2026 et Los Angeles 2028. Pour ce faire, Harder than you think (HTYT), la société à l'origine de Rising Phoenix, sorti sur Netflix en août 2020, annonce prolonger son partenariat avec le Comité international paralympique (IPC). La raison d'une telle reconduction ? L'engouement populaire et médiatique autour de cet évènement sportif dont l'audience n'a cessé d'augmenter au cours de la dernière décennie. « On s'attend à ce que, d'ici LA2028, les Jeux aient une audience mondiale cumulée de près de 5 milliards de personnes », explique l'IPC. D'ailleurs, Rising Phoenix semble avoir joué un rôle déterminant dans la démocratisation du sujet, estime Andrew Parsons, président du Comité : « Rising Phoenix fait grandir les Jeux paralympiques, attire de nouveaux publics et, ce faisant, change les esprits et les attitudes ».

Rising Phoenix : Tokyo, la première série

Les deux partenaires n'ont pas attendu Paris 2024 pour lancer leur projet. Ils ont inauguré à la mi-juillet 2022 la mini-série Rising Phoenix : Tokyo (bande-annonce en vidéo ci-contre). En trois épisodes, elle suit douze para-athlètes lors des précédents Jeux et « offre un aperçu unique de l'un des événements sportifs les plus extraordinaires de l'Histoire » puisqu'il a été bouleversé par la crise sanitaire. Après Tokyo, ce sera au tour de Paris. HTYT annonce rechercher un « réalisateur en situation de handicap pour diriger l'équipe » et s'est fixé comme objectif de recruter « 50 % du personnel en situation de handicap ».

Illustration article
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.