Semaine Olympique à l'école : le paralympisme à l'honneur

La Semaine olympique et paralympique fait son grand retour dans toutes les écoles de France du 4 au 9 février 2019. Cette 3e édition est placée sous le signe de la mixité, avec un focus sur le paralympisme. Pour faire naître des vocations ?

1 février 2019 • Par Cassandre Rogeret / Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

La mixité, au cœur de la 3ème édition de la Semaine olympique et paralympique (SOP) ! Le sport s'invite dans tous les établissements scolaires du 4 au 9 février 2019, de la maternelle à l'université, en France comme en Outre-Mer. Comme chaque année, les fédérations dédiées, organisent, en collaboration avec l'Éducation nationale, une semaine autour de la pratique sportive. Cette année, les sports paralympiques sont à l'honneur.

Des athlètes mobilisés

Le principe ? Promouvoir la pratique d'une activité physique chez les jeunes et mobiliser la communauté éducative autour des valeurs citoyennes et sportives. Comment ? En utilisant le sport comme un outil pédagogique et ludique dans les enseignements généraux (maths, histoire-géo, langues étrangères) et en ouvrant à la pratique des « parasports » et du sport partagé entre valides et personnes handicapées. De nombreux athlètes se rendront dans les écoles pour faire « bouger » les élèves... et les consciences. A l'instar du biathlète médaillé, Martin Fourcade, du champion de handball, Thierry Omeyer, ou encore de Michaël Jérémiasz, champion de tennis-fauteuil, ils partageront leurs parcours et leurs expériences pour, qui sait, faire naître des vocations. Chaque étudiant, professeur, parent d'élève ou athlète peut proposer son projet. En 2018, plus de 500 dispositifs ont vu le jour dans 300 villes de France et d'ailleurs puisque les pays voisins peuvent aussi prendre part à cette semaine citoyenne.

L'école de la confiance

Un rendez-vous clé du programme éducatif de Paris 2024, « qui fait de l'éducation par le sport une priorité ». « La Semaine olympique et paralympique contribue à l'École de la confiance que je souhaite faire émerger pour favoriser la réussite de tous les élèves ainsi que des futurs champions français de 2024 », affirme Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale. Et comme un écho à cette SOP qui met à l'honneur la mixité, pour la première fois dans l'histoire des Jeux olympiques et paralympiques, ces derniers présenteront autant d'athlètes femmes et hommes en compétition.

Illustration article Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.