Nouveau trucretrouvez des milliers d'offres d'emploi sur Hello Handicap Nouveau trucretrouvez des milliers d'offres d'emploi sur Hello Handicap Nouveau trucretrouvez des milliers d'offres d'emploi sur Hello Handicap

Sexualité et handicap : un site web pour libérer la parole

Comment concilier handicap et sexualité ? C'est à cette question, et bien d'autres, que Sida info service entend répondre, via son nouveau site web Sexualités info santé. Le but : permettre aux personnes victimes de stigmatisation de s'épanouir.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

« Etre en situation de handicap ne signifie pas devoir renoncer à sa vie sexuelle », martèle l'association Sida info service (SIS) qui lance le site web « Sexualités info santé » (en lien ci-dessous) avec l'ambition de répondre « à toutes les questions que l'on se pose » en matière de santé sexuelle. Au-delà d'accompagner les différentes communautés (LGBTI…), il vise à soutenir les personnes en situation de handicap ou faisant face à des problèmes de santé. « Le handicap, qu'il soit sensoriel et/ou moteur, peut avoir des conséquences psychologiques et, notamment, relationnelles, explique l'association. Les perceptions sensorielles, le contact corporel et la sensibilité sont certes différents mais demandent à être exploités autrement ! » Objectif : apporter soutien et orientation aux personnes victimes d'exclusion et de stigmatisation.

Se délester du poids de la société

Le site propose différentes thématiques et fait notamment le point sur les aspects physiques (notions d'anatomie, infections sexuellement transmissibles…), psychiques (complexes, addictions…) et sociaux (discrimination, consentement…). Rappelons qu'on estime que 80 % des femmes handicapées seraient victimes de violences, dont sexuelles, et que 90 % des femmes autistes en subiraient d'ordre sexuel contre 14,5 % pour le reste de la population (article en lien ci-dessous). Engagée dans la lutte contre toute forme de discrimination, SIS souhaite ainsi créer un espace d'écoute mais aussi de prévention. « La vie sexuelle de chaque personne est un espace profondément intime et singulier. L'éducation, la culture mais aussi la société ont une influence permanente, parfois lourde à supporter. C'est pourquoi, il est primordial d'avoir accès à un espace de parole qui permette à chacun de s'exprimer librement et sans jugement », explique-t-elle. Son credo ? « Sexualités, osons en parler ! »

Réponse sous 48h par une équipe formée

Via un dispositif d'aide à distance (livechat ou mail), l'association s'engage à fournir, sous 48 heures, une réponse personnalisée d'une équipe pluridisciplinaire formée aux aspects médicaux et psycho-sociaux de la santé sexuelle. « Les usagers qui en exprimeraient le besoin ou dont la situation nécessiterait une prise en charge médicale ou psychologique se verront orientés vers des structures adéquates », précise Elie Terreaux, écoutante et chargée de mission publics LGBT+. L'aide et l'écoute à distance en santé ne se substituant ni à une consultation médicale, ni à un travail thérapeutique, ni à un espace de socialisation, SIS a développé un annuaire d'orientation vers des structures, médicales ou médico-psychologiques, juridiques, sociales et associatives.

Un autre programme du Planning familial

Pour lever les tabous, le Planning familial lançait, en décembre 2019, le programme « Handicap et alors ? » (article en lien ci-dessous). Objectif ? Interpeller les familles, les professionnels et les institutions pour faire reconnaître et promouvoir l'intimité des personnes handicapées. Comment ? Via une approche positive fondée notamment sur la reconnaissance et le respect de leur autonomie sexuelle. « Jusqu'à récemment, la négation voire la répression de toute activité sexuelle était la règle dans les familles vivant avec des personnes en situation de handicap, comme dans les établissements les accueillant », déplorait le Planning familial. De nombreuses structures ont alors fait part de la nécessité de « transmettre des messages de prévention ». Dans ce contexte, ce programme souhaitait, lui aussi, apporter des outils concrets pour libérer la parole et favoriser l'accès au corps et à la sexualité. Son credo : « Liberté. Egalité. Sexualité. »

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.