Toute aide sociale n'est pas récupérable après le décès

L'héritière de sa sœur handicapée, qui s'en est occupée lorsqu'elle était hébergée dans un établissement public, ne doit pas se voir réclamer de remboursement sur son héritage, a rappelé la Cour de cassation.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Le conseil départemental du Nord, gérant d'un foyer d'accueil médicalisé pour personnes handicapées, réclamait à l'héritière d'une pensionnaire décédée en 2014 le remboursement d'une partie des frais exposés durant plusieurs années -elle était entrée dans cet établissement en 2009-. La loi, dans le Code de l'action sociale et des familles, dispense de ce remboursement les héritiers qui ont manifesté de l'intérêt à ce pensionnaire et ont assumé "de façon effective et constante" une aide.

Une aide régulière et personnelle

Mais ce département soutenait que lorsqu'il s'agit d'un très proche parent -en l'occurrence sa sœur-, il n'a fait qu'assumer une obligation morale naturelle qui ne justifie pas cette dispense de paiement. Ces considérations ne figurent pas dans la loi, ont répondu les juges le 26 janvier 2023 ( Cass. Civ 2, 26.1.2023, J 21-18.653 ). La seule question est de savoir si cet héritier a assumé cette charge d'assistance de façon effective et constante, ce qui signifie "régulier et personnel". Or cette héritière, munie de nombreuses attestations, prouvait qu'elle avait été régulièrement présente durant 25 ans pour apporter une aide affective à cette pensionnaire.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2023) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.