Université inclusive : le point sur les avancées en 2022

40 000 étudiants sont en situation de handicap en 2021, soit 5 fois plus qu'en 2017. Le 24 janvier 2022, le 2e comité national de suivi de l'université inclusive visait à faire un bilan des avancées en matière d'accompagnement.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

A la rentrée 2021, 40 000 étudiants sont en situation de handicap, soit cinq fois plus qu'en 2017, tandis que 85 % des fac ont adopté un « schéma directeur handicap ». Le deuxième comité national de suivi de l'université inclusive, présidé par Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, et Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au Handicap, le 24 janvier 2022, visait à faire le bilan des avancées en matière d'accompagnement des étudiants handicapés et la poursuite des efforts pour un enseignement supérieur inclusif.

Focus sur trois actions inclusives

Trois actions ont été particulièrement mises en lumière, à commencer par le décret du 14 novembre 2021 qui vise à « simplifier », selon le gouvernement, la procédure d'aménagements des examens et concours. Focus également sur le programme Aspy Friendly, mis en œuvre dans 26 établissements au profit de plus de 400 étudiants avec des troubles du spectre de l'autisme, et le lancement de la rubrique « Etudes supérieures » sur la plateforme « Mon parcours handicap », qui vise à fournir des informations « fiables » aux étudiants en situation de handicap afin de les orienter et de simplifier leurs démarches sur l'ensemble de leur parcours (article en lien ci-dessous).

Cinq commissions à installer

Le comité a ensuite mis l'accent sur le retour des deux groupes de travail initiés lors du premier comité en avril 2021 portant sur « la continuité de l'enseignement scolaire à l'enseignement supérieur » et « l'accessibilité globale ». Les deux ministres rappellent désormais la nécessité de mettre en œuvre cinq commissions avec un calendrier défini, portant sur les thématiques suivantes : « Bénéficier d'un accompagnement médico-social », « Préparer son insertion professionnelle », « Favoriser l'ambition », « Bénéficier d'une accessibilité pédagogique » et « Participer à la vie étudiante », afin de « fluidifier » le parcours des étudiants handicapés.

Scolarité : les mesures du CIH

Quelques jours plus tard, le 3 février 2022, se tenait le 6e et dernier Comité interministériel du handicap (CIH) du quinquennat Macron (article en lien ci-dessous). Une douzaine de ministres et d'associations étaient réunis autour de Jean Castex pour faire le point sur les dernières mesures qui doivent se concrétiser en 2022. Voici, en détail, celles qui concernent l'enseignement supérieur :

  • Doublement des moyens consacrés à l'accompagnement des étudiants en situation de handicap : de 7,5 à 15 millions d'euros dès 2022.
  • Doublement du tutorat dédié aux étudiants en situation de handicap. Objectif : 3 000 bénéficiaires.
  • Réalisation d'une cartographie des logements adaptés du CROUS.
  • Soutien à l'entrée dans l'enseignement supérieur avec la possibilité pour les étudiants de transmettre automatiquement la fiche de liaison au référent handicap de l'établissement choisi.
  • A la suite de la publication du rapport de la Conférence des grandes écoles (CGE) sur la mobilité internationale des étudiants en situation de handicap, expérimentation d'un référent handicap dans les ambassades à Berlin (Allemagne) et Lisbonne (Portugal).
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.