Victoires de la musique: Hoshi, son combat contre la surdité

La chanteuse Hoshi a livré une performance bouleversante sur la scène des Victoires de la musique, en interprétant son dernier titre "Fais-moi signe". Accompagnée d'une chansigneuse, l'artiste a évoqué son combat contre la surdité.

• Par

Thèmes :

Commentaires3 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

« Je n'ai pas de très bonnes nouvelles. Vous avez déjà perdu 50 % d'audition sur les deux oreilles, j'ai peur que vous ne puissiez pas faire ce métier toute votre vie. » C'est avec cette voix off que débute la prestation de la chanteuse Hoshi sur la scène des 37e Victoires de la musique, le 11 février 2022. Emue aux larmes, la jeune femme, tout de blanc vêtue, a interprété son dernier titre « Fais-moi signe », accompagnée d'une chansigneuse, pour évoquer sa surdité naissante. Une prestation poignante qui oscille entre confidence et cri du cœur pour cette passionnée qui se bat contre la maladie de Ménière (en vidéo ci-contre). Silence. Magneto.

Des symptômes omniprésents

« Sur un malentendu, j'ai fait la sourde oreille. Peur du silence imprévu, de dépendre d'un appareil (...) Prise au dépourvu, chaque concert est un combat avec moi-même », chante Hoshi. Le verdict est tombé il y a quelques mois. Depuis, vertiges, sifflements, acouphènes et perde d'audition rythment son quotidien. « J'avais perdu 28 % d'audition jusqu'à ce que je signe mon album. Après ça allait mieux et, pendant la tournée, j'ai refait un test, j'en suis à 40 % d'audition perdue », décrivait l'artiste de 25 ans sur le plateau de l'émission « C à vous », en avril 2021.

La maladie ou syndrome de Ménière est une pathologie chronique qui atteint l'oreille interne, c'est-à-dire la partie la plus profonde qui assure l'audition et l'équilibre. Elle touche plus fréquemment les femmes entre 20 et 60 ans mais peut survenir brutalement, à tout âge. Si la cause de cette pathologie chronique demeure inconnue, plusieurs facteurs de risque sont régulièrement évoqués : antécédents familiaux, maladies auto-immunes préexistantes, allergies, traumatismes crâniens ou de l'oreille...

Une prestation qui fait le buzz

Au-delà de délivrer une belle performance musicale, Hoshi espérait surtout sensibiliser le grand public à cette maladie qui bouleverse son quotidien et, plus largement, au handicap. Un pari qui semble, relativement, réussi au vu des milliers de réactions qui ont afflué sur les réseaux sociaux. « Sa prestation m'a fait pleurer, je pense à ma sœur qui est sourde et muette depuis sa naissance et dont la vie ne lui a pas fait de cadeau, trop souvent mise de côté à cause de son handicap », partage par exemple San Dra. « Emouvante », « déchirante », « touchante », « incroyable », « magique »... Sa performance a fait grand bruit.

Elle n'a malheureusement pas suffi pour décrocher le prix de la meilleure artiste féminine de l'année, décerné à Clara Luciani. La principale « victoire » d'Hoshi est ailleurs, celle contre la maladie, qu'elle compte bien remporter.

Illustration article
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
3 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.