Maria, aveugle : sa performance remarquable dans The Voice

Une voix cristalline, une personnalité attachante, un parcours atypique... Le 18 janvier 2020, Maria Doyle, non-voyante, a répandu une vague d'émotions venue d'Irlande, dès le premier jour des auditions à l'aveugle de The Voice, sur TF1.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

« L'aveugle, dans l'histoire, c'est moi ». Maria Doyle ne manque pas d'humour. C'est sa première arme face au handicap. La deuxième ? Le chant. C'est à l'âge de 9 ans que cette jeune Irlandaise perd la vue. La musique devient alors son plus précieux soutien. Si elle ne voit plus, il lui reste quatre autres sens, qu'elle exploite en se lançant sans cesse de nouveaux défis. En 1985, elle représente l'Irlande à l'Eurovision et termine sixième. 35 ans plus tard, elle participe à l'émission The Voice, sur TF1, et met tout le monde d'accord lors des auditions à l'aveugle.

Performance authentique

« Une émotion incroyable », « une interprétation divine », « une voix merveilleuse », « une belle colombe »... Sa performance « authentique » du chant irlandais Danny Boy a bouleversé Pascal Obispo, Marc Lavoine et Lara Fabian. C'est finalement cette dernière que Maria choisit pour la coacher. Mais c'est surtout son discours et sa personnalité qui ont « profondément touché » les jurés. « Quand j'étais petite, j'étais fascinée par les étoiles, révèle Maria. Aujourd'hui, cela fait 40 ans que je ne les ai pas vues. » Ses étoiles à elle ? Ses sept enfants, dont cinq, ce soir-là, sont aussi ses musiciens. Ils accomplissent ainsi le rêve de leur mère... Chanter, ensemble, en famille, sur scène. « C'est la plus belle chose que j'ai faite sur cette terre », assure-t-elle à l'issue de sa prestation.

Le chant comme thérapie

« Quand je chante, je le fais avec mon cœur, mon âme, c'est ma façon de voir », explique la chanteuse, qui dit ainsi pouvoir dépasser son handicap. Une ambition clairement affirmée par d'autres candidats du célèbre télécrochet, tels que Vincent Vinel, finaliste malvoyant de The Voice 6, Whitney, grande gagnante de l'édition 2019, atteinte de fibromyalgie (article en lien ci-dessous) ou encore Yoann Fréget, vainqueur de la saison 2 en 2013 qui était bègue. Maria fera-t-elle un aussi beau parcours ? Réponse dans les prochains mois...

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.