Un week-end fascinant à Francfort : quelle accessibilité?

Sous ses grands airs de capitale économique de l'Allemagne, Francfort s'est imposée comme une métropole culturelle et historique majeure, particulièrement accessible. Le concept "barrier-free" séduit les visiteurs en situation de handicap.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Un lampadaire à l’ancienne devant une perspective de buildings.

Un air « made in USA » à une heure de vol de Paris ? Francfort est une ville fascinante, contrastée, entre tradition et modernité. Toujours en avance sur son temps, elle sait se faire lascive les après-midis d'automne sous un soleil généreux. Un coup de cœur à découvrir le temps d'une longue escapade, trois jours minimum pour se laisser surprendre par toutes ses richesses. Mais quel accueil la capitale financière allemande réserve-t-elle à ses visiteurs en situation de handicap ? Le site Mobee travel, une agence de voyage pour personnes à mobilité réduite, lui attribue la note de 7,30 sur 10, tandis qu'elle figure dans le palmarès des métropoles les plus accessibles d'Europe. Pour plusieurs raisons. Tout d'abord, elle s'est implantée sur les rives du Main avec un relief totalement plat. Ensuite, pratiquement rasée durant la seconde guerre mondiale, elle a vu émerger des bâtiments et structures assez récents, pour certains futuristes. Enfin, l'office du tourisme local met un point d'honneur à proposer une découverte « sans barrières ».

Barrier-free, une mine du tourisme adapté

Si les Français peuvent se référer au label « Tourisme et handicap », les Allemands ont « Barrier-free ». Un guide de 124 pages, en douze chapitres, disponible en anglais et en allemand auprès de l'office du tourisme allemand ou en ligne, (en version papier ou pdf), recense l'ensemble des sites accessibles à Francfort : loisirs, hôtels, shopping, culture… Il mentionne toute info utile pour les voyageurs en situation de handicap : toilettes accessibles en fauteuil roulant, largeur de porte, handicaps concernés… Pour chaque offre, une brève description avec des détails parfois très affinés (par exemple la hauteur des marches et les entrées alternatives). Des visites guidées sont également proposées pour les personnes déficientes visuelles, sourdes ou à mobilité réduite. Seul élément surprenant par rapport à la France, les propriétaires de chien guide sont invités à se signaler en amont de leur visite.

Des pépites historiques au pied des buildings

A moins de quatre heures en TGV, en direct de Paris, ou 1h20 en avion, celle que l'on surnomme Main-hattan offre le visage d'une capitale multiculturelle, vivante et surprenante, au-delà de certains a priori… Une fourmilière en costume-cravate où déambulent des banquiers d'un pas pressé ? Alors, certes, c'est un centre d'affaire réputé, siège de la banque centrale européenne, qui accueille également le troisième plus grand aéroport d'Europe. Mais, contre toute attente, c'est un poumon vert, avec une profusion de parcs et jardins. Nichées au pied des buildings, on découvre aussi quelques pépites historiques, de briques rouges ou à colombages, qui racontent 1 200 ans d'histoire de cette cité qui façonne sa prospérité depuis le Moyen âge. La ville est réputée pour ses musées, 40 au total, dont 26 sur les rives du Main.

Des transports accessibles

Si, pour un week-end, la plupart des trajets dans les zones touristiques du centre historique se font à pied, Francfort dispose également d'un vaste réseau de transports : métro (U-Bahn), tramways, trains de banlieue et bus. Presque toutes les stations de métro, aériennes ou souterraines, sont équipées d'un ascenseur. Seule la gare Westend ne l'est pas, située sur les lignes U6 et U7. Les tramways (Straßenbahn) sont, quant à eux, tous accessibles tandis que les bus sont généralement à plancher surbaissé et à faible hauteur d'embarquement, avec des trottoirs aux arrêts aménagés en conséquence. Reste une autre option, le plaisir d'une balade sur l'eau (une ou deux heures selon le circuit). L'accès aux bateaux depuis l'embarcadère ne pose pas de problème mais, malheureusement, la plupart des ponts extérieurs ne sont accessibles que par des escaliers, obligeant les personnes à mobilité réduite à rester dans la salle intérieure. Un seul bateau propose un ascenseur.

Le centre d'information sur la mobilité de Hauptwache met à disposition des infos complètes sur la mobilité dans la région Rhin-Main et des plans du réseau « Francfort sans barrières » (à télécharger). Il est également possible de solliciter un service d'assistance personnalisé qui accompagne le voyageur à mobilité réduite dans ses trajets urbains. Le guide Barrier-free reprend les principales informations tandis que le site  www.rmv-frankfurt.de apporte des détails concrets sur l'accessibilité des transports. Y sont notamment mentionnés les escaliers mécaniques et ascenseurs en travaux.

A table !

Qui dit Francfort dit saucisse, orange forcément, les « Frankfurter Würstchen » que l'on déguste debout sur les tables hautes des tavernes du quartier historique. Elle sont accompagnées de quelques spécialités plus ignorées, comme le vin de pomme ou « Ebbelwei », servi dans une « Bembel » (cruche en terre cuite) et dégusté dans un « Gerippte » (un verre à la forme typiquement nervurée). Autre incontournable : la « Grüne Sosse », une sauce verte composée de crème, de yaourt, relevée d'une pointe de moutarde et de sept herbes. Une visite s'impose au marché alimentaire de Kleinmarkthalle, avec la dégustation des saucisses légendaires de chez Schreiber, un stand modeste repérable à la longue queue de gourmets qui s'y pressent. Sur le pouce ou dans des adresses gastronomiques, Francfort regorge de lieux typiques et chaleureux qui combleront les gourmets. Un peu excentré, le restaurant Oosten vaut le détour ; ses grandes baies vitrées offrent un panorama incontournable sur le Main et les gratte-ciels qui s'illuminent dans le soleil couchant. Une vision fascinante, dépaysement assuré, qui vaut à elle-seule le voyage !

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.