Allemagne : la crème du tourisme accessible?

Transports, hébergements, activités adaptées... Les atouts de l'Allemagne en matière de tourisme accessible aux personnes handicapées ne sont plus à démontrer ! Rendez-vous de l'autre côté du Rhin pour les découvrir.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

« A chaque nouveau séjour en Allemagne, on comprend un peu moins pourquoi on n'a pas pensé à y aller plus tôt. » Sous leurs dernières photos de vacances, Myriam et Pierre Cabon, alias « Wheeled world », ne tarissent pas d'éloges sur notre voisin allemand. Pour ce couple de handi-voyageurs, c'est même un « coup de cœur » (Lire : Vidéo : voyages inaccessibles, l'humain en renfort !). Un « crush touristique » vérifié par la rédaction de Handicap.fr, à l'occasion d'un sommet sur le tourisme durable, organisé par l'Office national du tourisme allemand (ONAT), les 7 et 8 juin 2023 à Lübeck (vidéo ci-contre). Certes, l'Allemagne ne figure pas dans le top 3 des destinations touristiques mondiales -la France demeurant l'indéboulonnable numéro 1 depuis les années 1980- mais le pays de Goethe n'a pas dit son dernier mot et peut se targuer d'être l'un des plus accessibles d'Europe, selon l'ONAT. « C'est un trésor touristique, encore trop méconnu pour le marché français », regrette sa directrice France, Bénédicte Richer.

Un réseau ferroviaire étendu et accessible

« Quand on pense à voyager en Allemagne, c'est souvent pour aller à Berlin ou Munich… Et, franchement, même si on adore ces villes, c'est carrément dommage de se limiter à ça ! », abondent Pierre et Myriam Cabon. L'un des premiers gros avantages de cette destination frontalière, c'est justement sa proximité avec la France. « L'Allemagne est un pays fédéral qui bénéficie d'un bon maillage ferroviaire, mieux réparti qu'en France, avec des trains entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite », explique Bénédicte Richer. « Il mise sur le développement d'infrastructures accessibles via la rénovation de gares, la mise en place d'ascenseurs, d'escalators, de moyens d'accéder aux transports de manière plus fluide », complète-t-elle.

Un label « Voyage pour tous »

Le pays a également « mis le paquet » sur l'accès à l'information, de sorte que les touristes en situation de handicap puissent préparer leur voyage de façon optimale. Le ministère de l'économie allemand a, par exemple, développé le site « Germany travel », disponible en français, avec de nombreuses informations sur l'accessibilité des offres touristiques allemandes dans l'onglet « Voyage accessible ». Il propose ainsi un annuaire organisé par régions. Les seize états fédéraux fournissent des informations spécifiques sur les « offres touristiques sans barrière » (Barrier free), sur le transport, le logement, la prise en charge médicale, dans le cadre de la labellisation « Voyages pour tous », l'équivalent de « Destination pour tous » à la française (Lire : Destination pour tous : un label qui peine à s'imposer). Cet onglet se décline en différents volets, axés à la fois sur la mobilité réduite, la déficience visuelle, la perte auditive, la surdité, les troubles des apprentissages, qui témoigne d'une prise en compte multiple des handicaps.

Une multitude d'activités adaptées

Destination nature par excellence, l'Allemagne propose de nombreuses activités adaptées, comme les « promenades des cimes », notamment dans la région de Thuringe (centre-est). Les touristes peuvent ainsi « survoler » la forêt via des structures en bois, reliées la plupart du temps par des ascenseurs pour les personnes à mobilité réduite. « On a également des promenades et randonnées facilitées, des visites de ville, des balades en bateaux (électriques et accessibles), des visites culinaires », précise Bénédicte Richer. Preuve statistique de l'engagement national pour le « tourisme accessible », la carte interactive Wheelmap indique que l'Allemagne dispose de 600 000 lieux accessibles en fauteuil roulant sur les 970 000 recensés dans le monde entier sur cette plateforme, soit plus des deux tiers.

Côté hébergement, l'ONAT assure que la « gamme de logements accessibles est constamment élargie », avec « de plus en plus de logements offrant un plus grand nombre d'options de couchage sans obstacle ». Des critères validés sur place par les voyageurs du blog Handilol, conquis par la capitale. « Berlin fait partie des villes que nous trouvons les plus accessibles en fauteuil roulant ! La voirie est plutôt correcte dans l'ensemble et les trottoirs bien abaissés », sauf au niveau des « commerces qui ont souvent une marche à l'entrée ». Dernier atout de la capitale berlinoise, le service de « BrokenLifts.org ». Ce site permet de vérifier si les ascenseurs dans les stations de métro ou de RER sont en service.

© Clotilde Costil (photo de la station balnéaire de Travemünde)

Illustration article Allemagne : la crème du tourisme accessible?
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.