Francfort accessible, une découverte en roue libre

Francfort mérite définitivement le voyage. Flânerie dans cette cité allemande pleine de contrastes, ouverte sur la rivière, où l'acier se marie à la brique et le pavé aux jardins. 40 musées et quelques coups de cœur accessibles avec un handicap...

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Les maisons à colombages de la place historique de Römerberg

Tout commence, à deux pas des berges du Main, au cœur du passé, sur l'incontournable place de Römerberg (photo ci-contre), célèbre pour ses maisons à colombages et son hôtel de ville. Sous ses allures médiévales, se cache une modernité insoupçonnable. Presque totalement rasée durant la seconde Guerre mondiale, Francfort a fait le pari, dans les années 80, d'une reconstruction à l'identique. Un résultat à s'y méprendre ! Cette place centrale (recouverte de petits pavés serrés qui n'empêchent pas la progression d'un fauteuil) accueille chaque année le marché de Noël durant les quatre semaines de l'Avent.

La cathédrale des empereurs

Les ruelles historiques, places romantiques, cours pittoresques et maisons de grands patriciens prolongent la visite vers un nouveau quartier achevé en 2017, qui comporte 35 bâtiments dont 15 répliques. L'agitation des pubs, des magasins et des ateliers d'artisans fascine les nombreux visiteurs qui se pressent dans ces ruelles situées au pied la spectaculaire collégiale Saint-Barthélemy, appelée « cathédrale de Francfort » ou des « empereurs » puisque c'est ici que furent couronnés dix rois du Saint Empire romain germanique entre 1562 et 1792. L'accès est sans marche et, à l'intérieur, quatre marches de 16 cm mènent aux stalles du chœur.

Eglise Saint-Paul, du culte à la culture

Non loin de là, l'église Saint-Paul, en briques rouge sang, ancienne église luthérienne de la fin du 18e, qui accueillit ensuite les séances du Parlement, est désormais un lieu de culture. La culture, c'est justement la marque de fabrique de Francfort, qui abrite 40 musées dont 26 sur les rives du Main. Un guide de l'accessibilité Barrier-free, disponible en version papier et sur le web, détaille les informations relatives à leur accessibilité (Pour en avoir plus, lire notre article : Un week-end fascinant à Francfort : quelle accessibilité ?)

Zeil, temple du shopping

Changement de décor avec une promenade le long de la principale artère commerciale, le Zeil. Piétonne, elle est bordée de bâtiments modernes et de boutiques. Le centre commercial MyZeil, entièrement accessible, mérite une visite pour son architecture futuriste.

Maison de Goethe, l'enfant chéri de la ville

C'est dans cette maison que l'enfant chéri de la ville, l'écrivain Goethe, est né le 28 août 1749. Il y vécut de nombreuses années, au cours de laquelle il écrivit ses œuvres majeures telles que Les Douleurs du jeune Werther et le début de Faust. Détruite durant la seconde guerre mondiale, elle a été reconstruite à l'identique, et n'est malheureusement pas accessible aux fauteuils roulants. Des visites guidées pour les personnes aveugles sont disponibles sur demande.

Jardins de Nice, senteurs de Méditerranée

Les Jardins de Nice (Nizzagärten) ont été aménagés au 19e siècle le long d'un sentier piétonnier qui longe la rive nord du Main, entre les ponts Friedensbrücke et Untermainbrücke. On y trouve des plantes et arbres originaires de Méditerranée, palmiers et citronniers. Dans les années 1930, c'était une piscine en plein air très appréciée. Depuis le pont Untermainbrücke, on ne peut accéder aux Nizzagärten que par des escaliers mais on peut s'y rendre par ascenseur au niveau du Eisernen Steg, en suivant le chemin qui longe le Main ou en prenant la descente au niveau du Holbeinsteg.

Musée juif, 800 ans d'histoire

Juste au-dessus, le Musée juif retrace 800 ans d'histoire, de la Renaissance jusqu'à nos jours. Dans un bâtiment spectaculaire, mêlant modernité et histoire, il propose une déambulation sous forme d'installations multimédias et d'objets historiques pour raconter comment les hommes et les femmes juifs ont façonné le développement culturel et économique de Francfort et sa transformation en métropole urbaine. Un dispositif très complet permet l'accueil des visiteurs handicapés, notamment déficients visuels avec de nombreux objets tactiles.

Ce musée est à la croisée des rives du Main et du quartier des affaires auquel on accéder via une vaste promenade plantée qui a pris place sur les anciens remparts. En passant au pied du building de la banque centrale européenne, identifiable à sa statue d'un euro géant, elle mène vers le vieil Opéra.

Musée Städel, 3 100 tableaux

La galerie Städel, accessible aux visiteurs en fauteuil, abrite l'une des plus importantes collections d'œuvre d'art de la planète, environ 3 100 tableaux du Moyen-Âge à l'époque contemporaine et des chefs-d'œuvre retraçant neuf siècles d'art européen. Sa remarquable extension souterraine abrite une collection à partir de 1945. 

Jardin des Palmiers, riche en couleurs

Les visiteurs y découvrent une flore provenant de différentes zones climatiques, dans un parc de plus de 22 hectares et de 7 000 m2 d'espace conservatoire. Des expositions de renommée internationale et des événements festifs offrent un programme riche en couleurs.

Caricatura, musée d'art comique

Le musée Caricatura expose des œuvres d'art comique. Tous les niveaux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite grâce à une rampe et un ascenseur.

Main Tower, adieux au sommet

Pour finir en beauté, la visite s'achève au sommet. C'est à 200 mètres que culmine la Main Tower, troisième plate-forme panoramique la plus haute d'Allemagne, qui offre une vue imprenable sur l'horizon. Attention, les ascenseurs ne conduisent que jusqu'au plateau technique qui permet d'avoir un point de vue intéressant mais, pour accéder à la plateforme panoramique, il faut encore gravir une trentaine de marches.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.