Europe: le Handicap, priorité de l'agenda européen

Résumé : Une délégation du Forum européen des Personnes Handicapées a rencontré le Président de la Commission européenne, M. Barroso. Cette rencontre a abordé les prochaines étapes à accomplir en faveur du handicap en Europe.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Les résultats furent à la hauteur de nos espérances : M. Barroso soutient l'État de l'Union sur le Handicap et s'est engagé à veiller à l'application correcte de la Convention de l'ONU par la Commission européenne. Enfin, le Président de la Commission a promis de faire pression sur les autorités nationales afin de préserver les droits des personnes handicapées en temps de crise. M. Jose Manuel Barroso a reconnu que le Forum européen des Personnes Handicapées était le premier représentant des personnes handicapées auprès des Institutions européennes. Outre son Président, le Mouvement des Personnes Handicapées était représenté par sa vice-Présidente, Erzsebet Földesi, son Secrétaire, Rodolfo Catani, et son Directeur, Javie r Güemes. 3 questions importantes ont été abordées avec succès :

1. L'État de l'Union sur le Handicap


M. Barroso a accepté d'appuyer « l'État de l'Union sur le Handicap » ; un instrument important pour l'amélioration des conditions de vie des personnes en situation de handicap proposé par le Mouvement des Personnes Handicapées. Cette proposition a déjà reçu le soutien des Présidents du Conseil et du Parlement européens, respectivement, Messieurs Van Rompuy et Buzek. L'État de l'Union sur le Handicap réunira les présidents des trois institutions de l'UE et le FEPH afin de débattre de développements politiques et de problématiques liées au handicap au sein de l'UE. L'État de l'Union sera une réunion bisannuelle. La première édition de cet évènement aura lieu fin 2011.

2. La Convention de l'ONU


Le prochain sujet à l'ordre du jour concerne la Convention de l'ONU sur les Droits des Personnes Handicapées. L'adoption de la Convention par l'UE l'an dernier, en fin d'année, constitue une avancée historique pour le Mouvement des Personnes Handicapées. Lors des débats, M. Barroso s'est engagé à garantir le suivi adéquat de la Convention au sein de la Commission européenne. Ce sujet sera explicitement soumis au Collège des Commissaires et à la plénière des Directions générales.

3. crise : issue de secours


Un autre problème préoccupant soulevé par le FEPH lors de cette réunion était les très graves conséquences des mesures d'austérité pour les personnes en situation de handicap. À ce propos, M. Barroso a promis de préserver leurs droits en faisant appel aux outils adéquats : Europe 2020, la Stratégie pour des Compétences nouvelles et des Emplois, la Plateforme européenne contre la Pauvreté et la Stratégie Handicap 2010- 2020. Alors que les 27 réduisent leurs dépenses sociales, la Commission a toutefois souhaité rappeler aux États membres leurs obligations envers les groupes les plus vulnérables de notre société. Il a souligné la nécessité de lutter contre l'image négative des personnes handicapées qui se fait jour dans des situations extrêmes. Le FEPH souhaite s'assurer que les 80 millions de personnes en situation de handicap en Europe ne soient pas les premières à payer pour cette crise.

Et le Président du FEPH, M. Yannis Vardakastanis, de préciser : « le Forum européen des Personnes Handicapées se réjouit de ce nouvel élan : Il est crucial de combler le fossé qui sépare les paroles des actes. Nous avons favorablement accueilli les forts engagements politiques en ce sens mais il importe à présent de les traduire dans la pratique. Cette réunion a ouvert la voie à de nouvelles opportunités de coopération entre la Commission européenne et le Mouvement européen des Personnes Handicapées. »

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 30-06-2011 par Edlef :
Ravi de voir que les avancées en faveur des personnes handicapées,d'abord initiées au niveau des états,se poursuivent au plan européen. Le degré de civilisation d'une société ne se mesure t'il pas, notamment, au soin qu'elle prend de ses éléments les plus vulnérables? Un grand merci et bonne volonté.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr