Calculer le montant de son AAH : un simulateur en ligne !

Résumé : Une nouvelle version du simulateur de prestations et aides sociales est en ligne. mes-aides.gouv.fr permet, notamment, de calculer le montant de l'AAH ou de l'ASI... en moins de 7 minutes !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

« Évaluez vos droits à 24 aides sociales en moins de 7 minutes. Ce questionnaire en ligne simple vous donnera un montant mensuel pour chaque prestation et vous donnera accès aux démarches. ». Voilà ce que promet la page d'accueil de la nouvelle version du site mes-aides.gouv.fr. Mis en ligne fin 2015, il avait connu quelques ratées, notamment lors du calcul de l'Allocation adulte handicapé (article en lien ci-dessous). Le problème devrait donc être réglé. Pour promouvoir cette version réactualisée, Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat en charge du handicap, a lancé, le 9 mars 2017, une campagne nationale d'information à destination du grand public et des professionnels.

Quelles aides ? Quelles prestations ?

Ce site propose un simulateur qui permet d'évaluer anonymement et de façon « simple » les droits aux principales prestations et aides sociales : minima sociaux, prestations maladie comme la CMU, prestations familiales, aides au logement et d'autres comme les bourses de l'Education nationale… Quinze prestations sociales nationales sont concernées, à commencer par l'Allocation adulte handicapé (AAH), mais également le Revenu de solidarité active (RSA), l'Allocation de solidarité spécifique (ASS), la prime d'activité, la couverture maladie universelle (CMU) ou encore l'aide personnalisée au logement (APL). Il concerne également l'Allocation supplémentaire d'invalidité (Asi), une prestation versée sous certaines conditions aux personnes invalides titulaires d'une pension de retraite ou d'invalidité qui n'ont pas atteint l'âge légal de départ à la retraite pour bénéficier de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Ce simulateur porte par ailleurs sur 9 aides locales, dont 8 à Paris, et permet ainsi d'évaluer, dans le champ du handicap, le montant de l'Allocation de soutien aux parents d'enfants handicapés, une aide mensuelle destinée aux familles ayant un ou plusieurs enfants handicapés à charge.

Des démarches simplifiées ?

Une fois le questionnaire rempli, ce simulateur propose une indication sur le montant des prestations auxquelles chacun est éligible et facilite les démarches administratives auprès des administrations. Il est l'un des outils développés dans le cadre du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale lancé par le gouvernement en 2013. Il entend ainsi favoriser l'accès au droit et lutter contre le non recours, c'est-à-dire le fait que, face aux difficultés administratives, certaines personnes préférèrent y renoncer plutôt que de se lancer dans des démarches fastidieuses. La campagne d'information lancée à cette occasion rappelle donc le droit pour toute personne de connaître et d'évaluer ses droits en particulier lorsqu'elle est confrontée à un changement de situation personnelle ou professionnelle, une difficulté financière, administrative ou sociale.

Informer aussi les professionnels

De grands partenaires « relais » (organismes de protection sociale, associations et collectivités) sont également étroitement associés à cette campagne pour en faire la promotion auprès des professionnels, notamment les travailleurs sociaux et bénévoles. « Avec ce simulateur, notre ambition est d'accompagner plus efficacement chacun dans l'activation de ses droits. Il s'agit à la fois d'informer le grand public qu'il existe un outil facile d'utilisation, rapide, efficace et anonyme, qui permet, sans aucune démarche administrative, d'avoir une idée précise des aides existantes, mais aussi de donner aux professionnels du travail social les outils pour leur permettre d'engager un dialogue constructif avec les personnes suivies afin de les orienter au mieux vers les aides auxquelles elles ont droit », a déclaré Ségolène Neuville.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-03-2017 par KIEFFER Pierre :
Je suis touché par une perte d'équilibre, ce qui entraine des difficultés. La socièté ds laquelle nous vivons ignore ces situations et se moque des Anciens. Que faire? Comment trouver un organisme qui a des idées pour sortir de cette ornière?

Le 03-04-2017 par Steph :
J ai été reconnu handicapé à 50 % après un avc je me demande à quoi j ai le droit ??

Le 06-04-2017 par Anne :
Handicapé à 90% (invalidité 2) je voudrais savoir à quelles aides je peux prétendre outre ma petite pension d'invalidité

Le 13-04-2017 par tyli :
reconnue adulte handicapée et ne veule pas me passer à 80% pour ne pas avoir à me donner mes droits au suppl

Le 18-05-2017 par cypher :
je touche l'aah a taux plein , je suis mariée le mois dernier , est ce que je pourrais garder mon aah à moi malgré le revenu de mon
époux ? je n'apprécie pas le fait de dépendre de lui, je sens que je risque de devenir un poids sur son dos rien pour le fait dêtre mariée.
on a commencé à penser si on s'est pas mariées on aura plus de liberté et de tranquillité

Le 12-08-2017 par volauvent29 :
J été reconnu handicap a 80% au bout de 5 ans on ma envoyer une lettre en me disant que je ne suis plus handicaper j ai une arthrodèse a la cheville droite + infection nosocomial stphyloccoque echricha coli Pseudomonas on a demander deux fois de revoir le dossier sans succès donc on attend le recours gracieux

Le 29-09-2017 par COCO64 :
je viens d'avoir laah je suis reconnu entre 5Oet 79% de quelle catégorie je fais parti et comment calculer le montant sachant que je travaille quelques heures merci d'avance

Le 10-10-2017 par coquette :
mais quand on tombe malade on ne l a pas demandé alors pourquoi quand on travaille on a droit a un salaire marié et quand on est malade plus rien avec l a a h**
scancaleux

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr