Enfant handicapé à domicile, les parents ont besoin d'aide !

Résumé : 9 parents d'enfants handicapés sur 10 disent avoir besoin de plus d'aide à domicile pour venir à bout de leurs parcours du combattant, mettant en cause la difficulté d'accès à la PCH. C'est ce que révèle une récente étude menée par Handéo.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

700 parents d'enfants handicapés ont pris la parole à l'occasion d'une enquête « L'aide à domicile auprès d'enfants en situation de handicap », menée par Handéo. Les aides proposées à domicile suffisent-elles à satisfaire leurs besoins ? Le constat est sans appel : mal informés, mal traités, ils se disent fatigués de devoir mener des combats incessants pour faire valoir leurs droits. Ils aspirent à vivre à égalité avec les autres familles et veulent être enfin entendus. Désarroi et colère sont les leitmotivs de cette enquête.

9 parents sur 10 réclament plus d'aides

Certains résultats d'eux-mêmes ! Neuf parents sur dix déclarent avoir davantage besoin d'une aide professionnelle à domicile. Six sur dix assurent que leur enfant handicapé ne peut pas participer à des activités de loisirs. Le manque de moyens financiers est la première raison évoquée pour expliquer leur faible recours à une aide professionnelle dont ils reconnaissent avoir pourtant besoin.

Difficultés d'accès à la PCH

Ils doivent faire face à des obstacles majeurs tout au long de leur parcours : difficultés d'accès à la PCH (prestation de compensation du handicap) liées aux critères d'éligibilité, inadéquation entre leurs besoins et ceux inclus dans la PCH, faible niveau de la PCH au regard des coûts d'une prestation d'aide à domicile adaptée aux spécificités du handicap. Les services d'accompagnement à domicile, y compris l'aide personnelle, y sont mentionnés comme une solution possible, notamment pour les enfants.

Handéo, créé en 2007 par des associations

Les membres fondateurs de Handéo mettent à profit les conclusions de cette étude pour lancer un appel : que la parole des parents d'enfants handicapés soit entendue. Cela nécessite une réponse rapide pour adapter la PCH à leurs besoins. Rappelons que Handéo a été créé en 2007 sous l'impulsion de fédérations, associations et unions nationales du handicap avec l'objectif de favoriser le développement de réponses adaptées, compétentes et innovantes en matière d'accompagnement à domicile des personnes en situation de handicap. L'étude "Services à la personne : quels coûts?" publiée en octobre 2013 sur la base de données 2012, estime que la fourchette basse se situait entre 22,40 et 24,40 € par heure d'intervention en semaine.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 28-07-2014 par chanel :
c'est exactement ça : des groupes se créent sur facebook pour recenser les inepties et la maltraitance institutionnelle des MDPH.
Récemment, un papa disait : "avoir un enfant autiste,c'est ne plus dormir plus de 2 heures d'affilée et pas plus de 4 h par nuit, c'est être toujours sur le qui-vive, c'est réfléchir à chaque seconde sur la bonne pratique éducative, c'est angoisser tous les jours pour son avenir quand on ne sera plus là. mais tout ça on peut le supporter parce qu'on l'aime. Le pire c'est de faire face à la mauvaise volonté de la mpdh, faire des recours qui durent des mois de chaque décision, recommencer les dossiers à peine terminés et savoir qu'on n'aura jamais gain de cause.

Le 21-03-2016 par Aiducatif :
Bonjour,
C'est évident que les familles ont besoin d'aide. C'est pour cela que j'ai crée mon activité d'éducateur spécialisé à domicile dans le Rhône Alpes. Les familles ne sont pas forcement au courant qu'il existe des solutions alternative comme un éducateur à domicile. C'est en train de se savoir et c'est un petit pas pour les familles

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr