2 pompiers vont tracter un garçon handicapé dans un zodiac

Résumé : Deux pompiers vont tracter Julien, 10 ans, handicapé, dans un zodiac le 17 juin 2017 à l'occasion d'une nage en eau libre à Paris. L'Assap 77 sport pour tous propose des courses folles à des personnes handicapées. Objectif sensations fortes !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Nager dans le canal de l'Ourcq et le bassin de la Villette à Paris, c'est possible ! Ce défi sportif unique est proposé, pour la 3e année consécutive, dans le cadre de l'Open swim stars Harmonie Mutuelle les 17 et 18 juin 2017. Le samedi, c'est un trio insolite qui va prendre le départ du 5 km ; Julien Idalghi (36 ans), dit Julius, et Xavier Gouraud (44 ans) tracteront Julien, un jeune garçon de 10 ans avec un handicap moteur. Dans un zodiac !

Des sensations fortes

Julius est pompier à la caserne de Savigny-le-Temple (77). En 2014, il décide d'ouvrir, au sein de l'Assap 77 (Association sportive sapeurs-pompiers), une section « sport pour tous » (lien vers page Facebook ci-dessous) avec l'idée d'emmener des personnes en situation de handicap, enfants comme adultes, sur des courses. Le projet fait mouche ! Cet escadron a, depuis, à son actif, quatre marathons, une dizaine de triathlons, un half Iron man. Deux à trois fois par mois, sa vingtaine de membres se relaie pour participer à des challenges à pied, en vélo, à la nage, et même à un trial nocturne sur neige dans le Jura chaque année.

Les rois de la récup

Soumis à un entraînement constant, ils ne reculent devant aucune tentation pour le plus grand bonheur des participants qui expérimentent des sensations fortes et nouvelles. « Nous accompagnons des personnes avec des handicaps parfois lourds, par exemple trachéotomisées sous respirateur, explique Julius. Mais il n'y a pas d'appréhension de la part des proches ou des parents. La « carte » pompier rassure, et ils comprennent vite que nous sommes des gens sérieux ». Avec du matériel souvent bricolé maison, en spécialiste de la récup, l'association a construit un vélo-fauteuil adapté, en y soudant un siège baquet de voiture.

En présence de Théo Curin

Pas de quoi inquiéter le jeune Julien qui n'en est pas à sa premier expérience ; il a déjà couru un marathon de Paris, un triathlon et le parcours vélo sur l'Iron man. « Julien a du mal à parler, il est timide, mais on voit qu'il adore ça, confie Julius. Il aime la sensation de vitesse, le vent sur son visage lors des pointes à 40 km/h. »
Changement de décor et d'élément pour cette nage parisienne. En 2016, c'était Guillaume, atteint de sclérose en plaques, qui s'était « jeté à l'eau » (en photo ci-dessous). « Nous avons été invités par l'organisation comme des VIP, se félicite Julius. Ce qui est rare ! » En 2017, l'Open swim stars peut compter sur le soutien de deux champions, Frédérick Bousquet (vice-champion olympique et champion du Monde de natation) et surtout Théo Curin, nageur quadri-amputé qui s'est qualifié, à seulement 16 ans, pour les Jeux paralympiques de Rio (4e sur le 200 m nage libre, article en lien ci-dessous). Coqueluche des medias, Théo sera présent le samedi.

Un peu d'histoire…

Quelle drôle d'idée de nager à Paris ! Tout commence en 1905 avec « La Traversée de Paris à la nage » ; durant plusieurs années, elle attire des milliers de participants et spectateurs sur les rives de la Seine. Cette course populaire est malheureusement abandonnée dans les années 1940. De nombreuses manifestations de natation en eau libre continuent pourtant d'être organisées dans le monde entier. Forts de ce constat et motivés par la volonté de la Ville de Paris de permettre à ses habitants de nager à nouveau dans la Seine, trois champions décident, en 2012, de redonner vie à cet événement mythique.

Plus de 1 000 participants attendus

Les organisateurs affichent un triple objectif : permettre au plus grand nombre de découvrir un sport particulièrement bénéfique pour la santé et recommandé dans la prévention de nombreuses maladies, faire revivre la nage en eau libre au cœur des villes et sensibiliser les participants à la préservation du milieu naturel, enjeu capital pour les grandes métropoles. Plus de 1 000 participants sont attendus, dans 5 épreuves (programme en lien ci-dessous). Les spectateurs seront également à la fête avec de nombreuses animations ; un record du kilomètre établi par 6 à 8 nageurs de haut niveau est notamment prévu au départ du Parc de la Villette le samedi (18h30), suivi d'un show de natation synchronisée (18h50).

Objectif N°1 : se faire plaisir

Pour la team Julius and co, le départ de leur épreuve, le 5 km, sera donné à Pantin (face aux Magasins généraux) à 18h15 puis suivra le canal de l'Ourcq jusqu'au bassin de la Villette. Pas de pression pour ces concurrents singuliers qui ne visent ni le chrono ni le podium. Peu importe si le trio arrive bon dernier, la victoire est ailleurs. « Notre objectif, c'est juste d'être là, conclut Julius. Nous sommes forcément ralentis par le zodiac mais notre seule contrainte c'est de franchir la ligne d'arrivée dans le temps imparti par les organisateurs. Pour le reste, ce n'est que du plaisir. »

© Assap 77 sport pout tous

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr