Assoumani, athlète paralympique converti à... la musique

Résumé : Sportif paralympique de renom, Arnaud Assoumani a remporté une médaille de bronze en saut en longueur aux Jeux paralympiques de Rio 2016. Son nouveau succès est aujourd'hui musical : en janvier 2017, il a sorti un premier opus sous le nom de Jariath

Par , le 

Réagissez à cet article !

Longtemps associé au handisport et aux Jeux paralympiques, le nom d'Assoumani fait désormais écho à la chanson. Récent médaillé de bronze en saut en longueur lors des Jeux paralympiques de Rio 2016, l'athlète français amputé du bras gauche possède un palmarès sportif impressionnant : champion paralympique de saut en longueur à Pékin en 2008, vice-champion paralympique de saut en longueur et triple saut en 2012 à Londres, double champion du monde en 2006 et 2011… Prêt à multiplier les challenges, l'athlète se consacre depuis peu à la musique, sous le nom de Jariath. Le 16 janvier 2017, son premier EP (petit album), intitulé « Anyway my way », est sorti. Mais le chanteur ne compte pas s'arrêter en si bon chemin…

Une formation par correspondance

Autodidacte, Arnaud Assoumani commence  à jouer dans un groupe de batucada à Paris. En parallèle, il compose et profite d'un séjour en Californie (où il s'entraîne de 2012 à 2015), pour suivre une formation par correspondance à l'école de musique DUNSPOT de New York. Un cursus qu'il poursuit avec une seule idée en tête : un album pour 2015. « Après mon arrivée aux États-Unis, tout a mûri petit à petit, raconte l'artiste. En me perfectionnant grâce à mes cours, j'ai commencé à produire différents sons. Sortir un EP (ndlr : mini album) est devenu une évidence pour moi. » À la Maroquinerie, salle de concert parisienne, sa release-party a rencontré un vif succès le 10 janvier 2017.

Des athlètes dans ses clips

Artiste énigmatique au style électro-soul marqué, Jariath souhaite continuer à composer ; un projet de deuxième opus est déjà engagé. Comme un pont entre le sport et les arts, le chanteur s'est également appuyé sur plusieurs athlètes de renom pour la sortie d'un de ses clips, « Dancing all alone », tourné aux États-Unis. « J'espère que mon univers plaira, poursuit-il. La musique a toujours été une passion que je souhaite partager. »

Objectif Tokyo 2020

Avec sa nouvelle casquette d'auteur-compositeur-interprète et son avenir artistique prometteur, Arnaud Assoumani ne compte pas mettre sa carrière d'athlète de côté pour autant ; le champion vise toujours les prochains Jeux de Tokyo en 2020. En attendant ses prochains exploits sportifs, un concert est prévu mi-mai à Paris, aux côtés de David Walters. Sa musique est disponible à la vente sur son site internet (en lien ci-dessous) ainsi que sur iTunes, Amazon et sur des plateformes d'écoute en streaming telles que Deezer et Spotify.

© Showcase Maroquinerie

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr