Plus de RTT pour les aidants familiaux en entreprise !

Résumé : Le groupe Casino de Saint-Étienne développe une politique en faveur des aidants familiaux, qui leur permet de prendre congé plus souvent en cas de besoin grâce au don de RTT. Un exemple à suivre pour de nombreuses entreprises en France !

Par , le 

Réagissez à cet article !

À Saint-Étienne, les salariés du groupe Casino sont bien lotis. Grâce à une politique managériale souple, adoptée via le programme « Aidons les aidants », les aidants familiaux bénéficient de démarches administratives simplifiées et de jours de congés octroyés afin de prendre soin de leur proche dépendant ou en situation de handicap. Le tout sans avoir à se soucier d'éventuel reproche au travail. Plus précisément, cette initiative mise en place en 2011 s'articule autour de 5 volets : la diffusion d'informations, la création d'ateliers, la signature d'un accord du groupe sur le congé de l'aidant familial, la mise à disposition d'une assistance téléphonique gratuite ainsi que la prise en compte de la particularité dans le management.

Plus à l'aise au travail

Emmanuel-Pierre est salarié au sein du groupe de supermarchés Casino. Son fils aîné Pierre-Antoine, 18 ans, est porteur d'un handicap physique et moteur lourd. Pour être à ses côtés, il peut prendre des jours de congés « offerts » par des collaborateurs, autres salariés du groupe. « Je bénéficie de 12 jours de congés par année civile, que je peux utiliser quand je veux, selon les besoins de mon fils afin d'être disponible quand lui en a réellement besoin », explique-t-il (voir vidéo ci-dessous). En parallèle, Emmanuel-Pierre se dit à l'aise dans sa vie professionnelle ; lorsqu'il est au travail, il s'y consacre pleinement. « Cela nous procure aussi une satisfaction personnelle de donner. Peut-être qu'un jour, j'en aurai aussi besoin », avance Stéphanie qui donne 1 à 2 jours de congés par an.

Stop à la gêne

Pour cette démarche pleine de bon sens, le groupe a été récompensé par le prix OCIRP acteurs économiques et handicap en juin 2016, dans la catégorie « Accompagnement personnalisé ». « Les aidants sont les parents pauvres du handicap et leur situation reste un tabou dans les entreprises, a affirmé un des membres du groupe lors de la soirée de remise des prix. Pourtant, on considère qu'un sur cinq est concerné et ce chiffre est certainement sous-estimé. Ce prix est important car il aide à briser la gêne. »

Depuis 2014,  les salariés travaillant dans la fonction publique comme dans le privé peuvent donner un RTT à un collègue s'occupant d'un enfant gravement malade (lire articles ci-dessous). Fort de cette récompense, le groupe Casino encourage à mettre en pratique cette politique et à lui donner plus de visibilité. Pour pouvoir, enfin, prendre soin de ses proches sans pour autant renoncer à sa vie professionnelle.

© Casino Saint-Étienne

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr