David traduit ses clips et chansons en langue des signes

Résumé : Chanteur et interprète, David Lion tourne des clips en LSF (langue des signes française) pour les personnes sourdes et malentendantes. Un projet novateur, avant une prochaine comédie musicale entièrement interprétée en langue des signes.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Faire connaître la langue des signes et rendre la musique plus accessible aux personnes sourdes... C'est dans cet objectif que David Lion, chanteur, auteur-compositeur et interprète, installé à Agen (47), a décidé de tourner des clips en LSF (langue des signes française) pour accompagner ses chansons. À l'origine de ce projet, un des morceaux qu'il a composé,  est né de la volonté de parler de surdité et de différence auprès de tous.

Le silence est d'or

Chanteur depuis ses 17 ans, David est d'abord interpellé, en 2007, par un ami dont le fils est scolarisé au Centre de l'audition et du langage (CAL) à Mérignac, près de Bordeaux. « Il m'a demandé d'écrire une chanson pour la kermesse de l'école, explique l'auteur. L'idée était de vendre le disque pour récolter des dons à Noël. » Sortie en 2008, la chanson, intitulée Le silence est d'or, parle de surdité et de différence. Elle rencontre un succès grandissant… « Parmi les personnes sourdes, beaucoup adorent la musique et la ressentent au niveau du rythme, des vibrations. La difficulté se situe dans la compréhension des paroles ». Pour cette raison, David fait le pari de traduire ses compositions en langue des signes. Un peu plus tard, en 2011, Le silence est d'or fait donc l'objet d'un clip de six minutes en LSF et sous-titré, tourné avec l'aide d'une chorale de personnes sourdes et malentendantes, et de quatre interprètes LSF. « Nous étions de plus en plus sollicités ; j'ai décidé de récolter des fonds pour aller plus loin, rémunérer les personnes impliquées et tourner d'autres clips », poursuit David.

Une comédie musicale en LSF

De cette première expérience avec la culture sourde naît l'idée d'un projet encore plus ambitieux : une comédie musicale entièrement interprétée en langue des signes. « J'ai été très touché lors de certaines discussions avec des interprètes et j'ai écrit durant deux ans », confie le chanteur. Ce spectacle, baptisé Le son de nos mains, devrait être monté courant 2017 si David et Made in Terranéen (MIT), l'association qu'il a fondée en 2015, trouvent les financements nécessaires à la production et à une première tournée dans le Lot-et-Garonne.

En résidence fin 2017 ?

Une chorale de 60 voix, trois autres chanteurs, une douzaine de clips à tourner puis à projeter lors du spectacle, des danseurs valides et en situation de handicap sur scène, une tournée nationale, un DVD… Pour cette représentation, David Lion, qui enregistre dans son studio, voit les choses en grand.  « C'est un travail de longue haleine, qui demande beaucoup de moyens et réunit de nombreux professionnels, tous corps de métier confondus, reconnaît-il. Si nous n'avons pas le choix, il se fera à petite échelle. Mais il est important de se rendre compte que ce type de projet touche tout le monde, le but étant de faire connaître la langue des signes d'un point de vue artistique et social, pas seulement du côté du handicap ». En attendant, l'équipe de David met le cap sur Tonneins, près d'Agen, où elle pourrait s'installer en résidence fin 2017.

© David Lion

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches