Tchadou : chien guide retraité recherche nouveaux maîtres

Résumé : Maudy Piot, militante associative, aveugle, recherche nouveaux maîtres pour offrir une retraite heureuse à son fidèle Tchadou. Un déchirement nécessaire car, à 12 ans, il en a assez. Mais une retraite de chien-guide, ça ressemble à quoi ?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Tchadou, dit « Le Magnifique », aura 12 ans le 6 juillet 2014. Il recherche une famille d'accueil pour couler une retraite heureuse. Dix ans de bons et loyaux services sous le harnais de Maudy. Car Tchadou est chien-guide et Maudy (Piot) présidente de l'association FDFA (Femmes pour le dire Femmes pour agir). Ultra dynamique, elle milite sans relâche. Pour Tchadou, c'est du non-stop, à haut régime ! Mais, depuis quelques mois, sa maîtresse le trouve moins attentif et précis. Le compagnon est fatigué, il a assez donné !

Bientôt un jeune chien

Voilà plus d'un an que Tchadou devrait avoir pris sa retraite mais Maudy a bien du mal à s'en séparer. « C'est un véritable déchirement. Il lui faut quelqu'un qui l'aime vraiment. » Le temps presse car elle doit recevoir un jeune chien d'ici 2 ou 3 mois. Ce sont le plus souvent les écoles qui aident à placer les chiens (dont elles restent d'ailleurs propriétaires toute leur vie) mais Maudy a certaines exigences et veut choisir des maîtres « vraiment à la hauteur »... Presque à contrecœur, elle fait l'article de son cher compagnon : « Tchadou est à la fois calme et joueur, aime autant se balader que se reposer, et nager. Il adore les chats au point de leur faire des bisous et ne court pas après les poules ni les autres chiens. Il fuit même devant les roquets... »

Des exigences de pro

Evidemment, ce pro du dévouement a quelques exigences : des croquettes antiallergiques et des légumes cuits, assaisonnés d'un yaourt et de riz. Jamais de chocolat ni de gâteau pour ce grand gourmand. « C'est d'ailleurs pour cela qu'il est si beau, s'extasie Maudy. » Un golden retriever pure race, grand modèle, belle bête au poil blond et brillant. Qui voudra l'accueillir dans son grand jardin pour lui offrir une oisiveté méritée (Contact de Maudy Piot ci-dessous) ?

Mise en retraite, mode d'emploi

Et d'ordinaire, ça se passe comment ? Un premier bilan gériatrique est réalisé vers 8 ans qui permet d'anticiper les problèmes et le surmenage éventuel. La mise à la retraite survient en général vers 10 ou 11 ans. Pour des gros chiens, l'espérance de vie est de 13 à 14 ans. Au moment de la séparation, parfois le blues s'installe. Il faut préparer cette nouvelle étape en proposant des placements ponctuels dans la nouvelle famille d'accueil. Le temps des vacances, par exemple, le chien se familiarise avec son nouvel environnement... Les frais d'entretien et d'alimentation sont à la charge de « l'adoptant ». « En cas de frais vétérinaires, c'est selon, explique Marc Blondot, éducateur au sein de l'Ecole de chiens-guides pour aveugles et malvoyants de Paris. Certains acceptent de les assumer. Pour les autres, nous pouvons y faire face. »

Un laissez-passer pour retraité

La ministre déléguée aux personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, annonçait le 29 janvier 2014, un décret entérinant la création d'un « certificat national » de chien-guide, qu'il soit d'aveugle ou d'assistance, qui réaffirme sa pleine et entière légitimité et notamment la possibilité de pénétrer dans tous les lieux publics, sans discrimination. S'appliquant de la naissance à la mort de l'animal, il accorde des droits similaires au chien en retraite lorsqu'il est équipé de son harnais. Marc Blondot émet cependant quelques réserves sur cette question : « Ce doit être pour eux une vraie retraite et nous préférons les placer plutôt à la campagne. Il ne faudrait pas qu'il y ait des abus en continuant à imposer à un chien citadin les mêmes cadences que lorsqu'il était au travail. »

Jamais seul !

La famille idéale doit être présente, disponible et avoir de préférence un jardin. « Nous ne confions pas nos retraités à des couples qui travaillent car, après avoir vécu dix ans au contact de leur maître, ils ne seraient pas en mesure de supporter la solitude à longueur de journée, poursuit Marc. » Le plus souvent, les chiens sont confiés à l'entourage de la personne aveugle. Certains maîtres, plutôt rares, désirent aller au bout de l'histoire, quitte à posséder deux compagnons en même temps. « Mais c'est compliqué à gérer, conclut Marc, car cela veut dire que le vieux chien reste seul à la maison. Et je ne suis pas certain, encore une fois, que ce soit une bonne chose. » Alors, parfois, le partenaire vient soulager d'autres solitudes. Dans le 18ème arrondissement de Paris, l'un d'entre eux a été confié à une maison de retraite. Une histoire où se mêle le destin des ainés...

Vous souhaitez devenir famille d'accueil pour Tchadou, contactez Maudy Piot (Paris 15) :
maudypiot@free.fr ou 06 18 20 34 66

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 16-02-2014 par chris :
je suis une femme seule j'ai déja 2 petites chiennes 1 teckel et 1 petit yorck plus 1 chat chat qui a 11 ans j'ai toujours vécu avec des labrador qui et une race magnifique je suis préte a prende se magnifique chien pour le reste de sa vie et la le rendre heureux comme les mienne qui sons nos bébé et elle on tout les droit comme nos enfants

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr