Croizon obligé de justifier son handicap dans un train

Résumé : Amputé des quatre membres, Philippe Croizon est sommé de montrer sa carte d'invalidité dans un train pour justifier son handicap. Il préfère en rire mais le président de la SNCF lui présente ses excuses.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le sportif Philippe Croizon, amputé des quatre membres, s'est vu exiger sa carte d'invalidité par un contrôleur SNCF peu aimable, une mésaventure qui a déclenché une avalanche de réactions sur les réseaux sociaux et lui a valu les excuses du président de la SNCF, a-t-il raconté le 24 septembre à l'AFP.

Je suis bien handicapé ?

"TER Rouen Paris quand un contrôleur demande ma carte d'invalidité pour vérifier si je suis bien handicapé ? #triste", avait tweeté la veille celui qui milite depuis de nombreuses années pour "changer le regard sur le handicap". "Accompagné de ma mère, j'étais dans mon fauteuil roulant et je n'avais pas mis mes prothèses, donc on voyait bien que j'étais sans bras et sans jambes", a expliqué l'ancien ouvrier métallurgiste, amputé après une électrocution en 1994 et qui s'est fait connaître depuis en réalisant plusieurs exploits sportifs, notamment à la nage.

Des passagers indignés

Lorsque le contrôleur a exigé sa carte d'invalidité d'un ton "renfrogné", les voyageurs autour de lui se sont indignés, a-t-il relaté. "Moi je l'ai pris avec humour, mais aussi avec tristesse". "Je n'imaginais pas que mon tweet allait déclencher ces réactions négatives, avec des insultes envers la SNCF. C'est parti trop loin". "Moi je me suis dit : il y a encore des choses à améliorer au niveau humain, même si beaucoup de choses ont été faites à la SNCF. Il y a encore beaucoup de travail à faire pour changer le regard sur les personnes handicapées dans notre pays".

Les excuses du président de la SNCF

"Cela m'était déjà arrivé une fois mais avec le contrôleur on en avait tellement rigolé ensemble que c'était passé comme une lettre à la poste", a précisé M. Croizon, qui voyage très fréquemment en train. Dimanche, le président de la SNCF, Guillaume Pépy, l'a appelé pour lui présenter ses excuses au nom de la SNCF. Auparavant, la SNCF avait expliqué la demande du contrôleur dans un tweet : "Bien que cette demande paraisse incongrue, le contrôleur se devait de vérifier le taux de réduction accordé à votre accompagnateur". En fonction des mentions faites sur leur carte d'invalidité, les personnes handicapées bénéficient en effet d'un billet gratuit ou avec réduction de 50% pour leur accompagnateur.

Lire les réactions et réagissez !  

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 25-09-2017 par Vidocq :
Bo jour je suis bien d accord quand vous dite qu il y a à faire , beaucoup d erreur à la sncf . Leur achète un manuel déjà de la M D P H , pour qu ils puis comprendre comment sont attribué les taux, et sûrement pour le contrôleur une paire de lunettes ( humour) .
Bon courage .

Le 26-09-2017 par Dethy Fan :
Cela m'est arrivé il y a quelques années je suis en fauteuil roulant voiture spéciale handicapé
Un policier m'a demandé ma carte de handicapé
J'ai ameuté tout le marché pour leur dire que l'on doute de mon handicap la honte fut pour ce policier

Le 28-09-2017 par ALAIN EXBRAYAT :
http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/le-vrai-du-fake-la-boulette-russe-sur-kalachnikov-et-une-mise-au-point-sur-le-voyage-de-philippe-croizon_2366483.html Le fake : une mise au point sur la mésaventure de Philippe Croizon dans un train

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr