Croizon se fâche : aucun ministre sur le salon handicap !

Résumé : Philippe Croizon se fâche sur le plateau du Magazine de la santé: " Où étaient nos représentants politiques lors du salon handicap de juin 2016 ? ". Amer, il rappelle que les personnes handicapées ont un bulletin de vote entre les mains.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

« Les ministres, les politiques, ils sont tous là pour aller taper le cul des vaches sur le salon de l'agriculture mais combien étaient-ils sur le salon du handicap qui s'est tenu à Paris début juin ? ». A la fin de sa chronique mensuelle sur le handicap pour le Magazine de la santé (France 5) consacrée, ce mois-ci, au handicap en chansons (article en lien ci-dessous), le nageur quadri-amputé Philippe Croizon n'y est pas allé « de main morte ». C'était le 16 juin 2016, en live. « Maintenant, je vais changer de visage… », avant de pousser son coup de gueule…

La faute au calendrier

Visiblement ému, il a déploré l'absence des hommes et femmes politiques de tous bords durant ces trois jours, à commencer par celle de Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées, qui était pourtant présente sur cet évènement deux ans auparavant. Le salon Autonomic a lieu tous les deux ans Porte de Versailles, à Paris, et rassemble toutes les forces vives du handicap, associations, instances ou équipementiers. Une vitrine vivante et innovante. Parmi les personnalités, seuls Valérie Pécresse (présidente de la région Ile-de-France) et Alain Juppé (maire de Bordeaux) ont fait le déplacement, ainsi qu'un représentant de l'association des maires d'Ile-de-France. Selon le comité d'organisation du salon, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, était annoncée mais s'est désistée, « à cause d'un conseil des ministres impromptu ». Tout comme Pascale Boistard, en charge des personnes âgées : la faute au calendrier !

Un bulletin de vote entre les mains

Et c'est bien cela qui fait monter Philippe Croizon au créneau. « Un salon du handicap tous les deux ans à Paris, ils peuvent quand même y passer une heure ! Les futurs candidats aux présidentielles de 2017 se rappellent-ils qu'il y a en France environ 12 % de personnes en situation de handicap ? On a tous un bulletin de vote entre les mains ! » Ajoutant, non sans ironie, en montrant ses moignons : « Ou pas ! ». « C'est vraiment cela qui m'a ému », confie Philippe, après-coup. « Certains internautes m'ont répondu : « A quoi bon les faire venir ? Ce sont tous des hypocrites ». Mais moi, je dis : qu'ils viennent jouer les hypocrites et nous faire des promesses. Qu'ils viennent nous vendre du rêve, pendant quelques heures au moins. Etre présents, c'est nous dire « Vous existez ! » ! Il y a des professionnels, il y a une réelle économie autour du handicap aujourd'hui. J'aurais aimé qu'Emmanuel Macron, qui a revalorisé l'AAH de 81 centimes en 2016 soit là aussi... »

Des exemples à suivre

La vidéo de ce coup de gueule, en ligne sur la page d'Allo docteurs (France 5), s'est répandue comme une trainée de poudre, suscitant de nombreux commentaires (lien ci-dessous). Et Philippe Croizon de conclure : « lorsque la société va mal, il y a du bon à regarder vers les personnes handicapées qui, pour certaines, font preuve d'abnégation et de dépassement de soi. Ce sont des exemples à suivre… ».

© Capture d'écran Magazine de la santé

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 18-06-2016 par Lolo :
Le handicap n'est pas suffisament "vendeur" d'un point de vue electoral. De plus ce salon, malheureusement n'est pas suffisament mis en avant par les medias (JT, etc...) donc aucun interet pour eux d'aller quelque part qui ne favorisera pas leur image....

Le 18-06-2016 par Huguetten :
Etant moi meme handicapee avec beaucoup de problemes médicaux, sociale etc.... Cela ne m'étonne pas du tout, mon avis personnel, nous sommes entrain de reculer au lieu d'avancer dans tous les domaines .......... J'espère que pour les enfants ou petits enfants leur vie d'adulte sera meilleure que la notre .......

Le 18-06-2016 par occitan :
M. Croizon donne dans lémotion dabord et ce nest pas la première fois. Parvient-il à toucher les politiques de cette manière : probablement pas.
Il serait naïf de penser que les visites au salon,de nature électorale et démagogique ou habilement compassionnelle ne feront bouger une ligne.
Certes, il y a de vrais combats à mener, mais il ne sagit pas seulement de se plaindre avec des anecdotes.
Et quand bien même il est venu, elle est venue, oui mais quont-ils dit, quels sont leurs engagements et surtout leurs actions concrètes, visibles, au nom de lintérêt général ?
Rien.
Les politiques, et ils ne sont pas seuls, tiennent des propos çà et là, évoquent des promesses et ne sont pas obligés à davantage.
Alors, avec une rubrique à la télévision nationale, il pourrait-être utile de réfléchir à lefficacité et à la pertinence des interventions et de mettre de côté ses affects et les bons sentiments, qui natteignent pas les oreilles des politiques en campagne.


Le 19-06-2016 par Floreal :
bonjour ami Philippe, merci pour votre courage la présence des politiques et surtout les contacts avec des handicapé(e)s pour connaître tous les problèmes rencontrés dans la vraie vie des handicapé(e)s seraient un bon cas d'école pour nos politiques coupés pour la plupart de la société Fraternellement

Le 19-06-2016 par gilles :
Monsieur le Président François Hollande, messieurs les politiques vous navez pas cette audace de la reconnaissance de toutes ces personnes handicapés qui donnent tout ce quils ont de meilleur, tout leur temps en organisant notamment le salon du handicap. Le salon de lagriculture est plus électoraliste.

Le 20-06-2016 par Dehais :
Le handicap ne représente rien aux yeux de tous les politiques de notre pays
Dans leurs discours électorales ils ne parlent jamais du handicap

Le 20-06-2016 par roux :
les handicapés n'ont aucun poids politique ,les handicapés sont victimes de leur mauvaise image dans la société

Le 20-06-2016 par rocafort :
moi je n étais pas au courant sinon je serais venu pour les hommes politiques cela vas leurs coûtes cher aux prochaine election pour nous reformer alors qu ils ne se le font pas de toute facon leurs presences ne sert a rien ils viennent pour se montrer (il y avait des elus du departement du val de marne )???

Le 20-06-2016 par Christine :
La France a un retard ÉNORME en matière d'handicap (que ce soit dans l'accessibilité , mais aussi l'intégration ). Visiblement, ce ne sont pas nos politiques (qui devraient se sentir concernés , vu tout ce qui reste à faire par rapport à beaucoup d'autres pays européens) , qui répondent présents!!!!

Le 21-06-2016 par Walter Salens :
J'adhère plutôt au commentaire d'Occitan. Sur Faire-Face, j'ai indiqué que même en cas de présence de membres de gouvernement, aucune association aurait eu le courage de les affronter ou questionner directement par une petite manifestation. Le combat est sur le terrain, tous les jours, avec ou sans assoc.
Honnir en permanence les gouvernants de hier, de maintenant et de demain, sans plus, est peu productif.

Le 21-06-2016 par Mamounette 39 :
Aujourd'hui il faut être beau, jeune,productif et mechant ...
le profit le profit le profit ...
ça vous étonne ?...

Le 21-06-2016 par pastop :
j'ignorais ce salon !!!!
Aucune information par la mdph ni télé ni internet.
c'est un manque de communication .

Le 22-06-2016 par Foa Jean-Philippe :
Peut-être craignaient ils de devoir s'expliquer sur le massacre du secteur qui risque encore de s'aggraver avec les nouveaux modes de calcul des subventions

Le 30-06-2016 par nono25 :
La présence d'un élu responsable lors d'une réunion d'association comme celle d'une AG d'une petite association ou d'une Fédération nationale valorise les actions de chacun. Cette présence peut encourager et motiver et notamment les bénévoles de plus en plus rares et ignorés.

C'est peut être réac mais quand la politesse est là !

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr