En Marche/ Front national : leur débat handicap en images !

Résumé : Que proposent les 2 finalistes pour améliorer les conditions de vie des personnes handicapées ? Les représentantes de Macron et Le Pen ont défendu leur programme dans un face à face le 2 mai 2017 sur Vivre FM. À découvrir aussi en images...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

7 mai 2017, 2e tour. Qui d'Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen ? Si, pour certains, le choix n'est pas encore fait, la politique handicap de chacun des candidats fera-t-elle basculer le bulletin d'un côté de l'urne ou de l'autre ? Dans la dernière ligne droite, leurs représentantes ont accepté de venir en débattre le mardi 2 mai 2017 de 7h30 à 8h30 sur les ondes de la radio du handicap Vivre FM, interview menée en partenariat avec une journaliste de handicap.fr.

Des sujets prioritaires

Joëlle Mélin (médecin, députée européenne) pour le Front national et Marie-Sophie Desaulle (pilote de la mission « Une réponse accompagnée pour tous »)  pour En marche ! ont été interrogées sur les sujets, parfois brûlants, qui préoccupent en priorité les personnes handicapées : emploi, ressources, scolarisation, accessibilité, citoyenneté, simplification des normes… Dans chacun des domaines, que proposent les deux candidats (infos complémentaires dans deux articles en lien ci-dessous) ?

Convergence un peu, divergence beaucoup !

Des constats parfois convergents ; notamment sur l'augmentation de places dans le médico-social ou celle de l'AAH (allocation adulte handicapé). Mais le plus souvent divergents ; le FN propose par exemple la création d'une 5e branche dédiée au handicap alors qu'Emmanuel Macron s'y oppose. Ou encore la proposition de Marine Le Pen de désolidariser l'attribution de l'AAH des revenus du conjoint. En matière de scolarité, le Front national doute du principe d'inclusion à tout prix tandis qu'En Marche ! défend une école où la qualité de l'accompagnement prime. Pas davantage de consensus en matière d'accessibilité des lieux publics : des "solutions qui coûtent extrêmement cher" pour le FN face à la volonté "d'assumer des investissements majeurs" "utiles" au plus grand nombre pour le second. 

Un débat à réécouter et à voir…

L'intégralité du débat est en podcast sur le site de Vivre FM (en lien ci-dessous). Retrouvez les meilleurs moments dans une vidéo compilée par oneheart.fr, la plateforme web dédiée à la solidarité et à l'environnement ; sept minutes pour se forger une opinion. Ou pas !

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 03-05-2017 par Votre avenir c'est dimanche :
500 000 travailleurs handicapés au chômage à ce jour +65% sous le quinquennat de monsieur Hollande
Comment la loi Macron de mars 2014 met fin à l'obligation d'embauche des travailleurs handicapés


Le 03-05-2017 par Jany :
L'AAH à 900 € ? Et pourquoi pas au niveau du SMIC ? Une personne qui ne peut PAS travailler à cause de sa santé ne vaut PAS une personne qui peut travailler ? Elle est moins productive à vos yeux ? Et rien sur la désindexation du revenu du conjoint dans le calcul de l'AAH ? Donc, convenez avec moi que vos 90 € ne servent à rien, monsieur Macron, arrêtez de prendre les personnes en situation de handicap pour des imbéciles, même si à vos yeux, elles ne valent pas plus que 900 € (pour une personne seule) elle ont le droit de vivres dignement, sans être dépendant financièrement de leurs conjoints et surtout de ne plus vivres dans la précarité et dans la pauvreté.

Le 04-05-2017 par Lardant :
Je suis handicapé depuis plus de 10 ans et je suis condamné à vivre seul car si je vis avec la personne que j'aime et qui me fait rire demain je ne percevrai plus la aah car ses ressources seront pris en compte déjà mon handicap n'est pas simple alors si en plus je dois dépendre financièrement d'une personne où est ma dignitéque je dois me condamné à rester seul.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches