Aides pour un "électrosensible" reconnu comme un handicap !

Résumé : Une aide financière vient d'être accordée à un homme dont l'électrosensibilité a été reconnue comme handicap. Il a ainsi pu acquérir du matériel afin de se protéger contre les ondes magnétiques. Une première en France !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Ancien technicien de la recherche dans un laboratoire de chimie, un Essonnien de 32 ans a été contraint d'arrêter de travailler en 2011.  est en effet l'une des nombreuses personnes touchées par l'électrosensibilité, c'est à dire une sensibilité accrue aux ondes électromagnétiques. La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de l'Essonne vient de décider de lui accorder une aide financière pour se protéger contre ce qu'elle considère comme un "handicap" à part entière.

Des troubles réellement handicapants

Des gênes a priori bénignes, peu à peu, prennent de l'ampleur jusqu'à devenir intolérables. Ce technicien fait assez rapidement le lien entre ces maux et l'un des outils qu'il utilise chaque jour dans son métier et qui émet des ondes en grande quantité. Chaque fois qu'il entre sur son lieu de travail, il est pris de vertiges, qui s'aggravent au fil du temps. Les symptômes, qui varient d'une personne à l'autre, sont nombreux : maux de tête, troubles digestifs, problèmes de circulation et même douleurs aux cervicales. Plus globalement, l'électrosensibilité peut engendrer des effets différés comme des troubles de la concentration ou des pertes de mémoire.

Pas une maladie professionnelle

La plupart des médecins que consulte le jeune homme ne sont pas en mesure de faire le lien entre travail et symptômes, sauf un qui les impute alors à l'environnement d'ondes magnétiques. Son cas n'est pas reconnu pour autant comme maladie professionnelle par la Sécurité sociale. Il n'entre dans aucun "critère". La victime décide alors de déposer un recours auprès du tribunal administratif, sans réponse à ce jour. Heureusement, la MDPH de l'Essonne en décide autrement et statue sur le fait que l'electrosensibilité peut constituer un réel "handicap". Son dossier est étayé par des témoignages crédibles du corps médical, ne laissant aucun doute sur la réalité de la maladie, équivalente à un taux d'incapacité de 80%.

Du matériel adapté

La MDPH propose alors à ce jeune homme une aide financière, sur une durée de trois ans, qui lui permet de couvrir 75 % du montant d'acquisition du matériel nécessaire pour protéger son domicile, et notamment un tissu anti-ondes disposé en baldaquin autour de son lit, du matériel de mise à la terre pour évacuer la charge électrique dans le milieu ambiant, un système de reconnaissance vocale qui lui permet de rester éloigné de son ordinateur. A l'extérieur, il s'équipe pour couvrir les zones les plus sensibles, la tête et le cou. Il a néanmoins dû renoncer à son emploi faute d'adaptation de son lieu de travail et espère à l'avenir pourvoir travailler à domicile.

Un Collectif des électrosensibles

Cette même MDPH, ainsi que celle d'Indre-et-Loire, avait déjà accordé le statut de travailleur handicapé à plusieurs électrosensibles mais sans aucune contrepartie financière permettant l'achat d'outils de protection. Selon le Collectif des électrosensibles de France, créé en 2008 par un ingénieur victime d'ondes électromagnétiques, l'attribution de cette aide financière, indispensable, est inédite en France (contrairement à la Suède qui reconnait déjà cette pathologie comme un handicap à part entière). Cette décision risque certainement de créer d'autres précédents...

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 25-09-2014 par hamouzz34 :
Bonjour
Je suis électrosensible aux ondes électromagnétiques mais aussi à l'électricité depuis 2008, je ne peux plus travailler et ne peut me protéger correctement faute de moyen.
Comment faire reconnaître mon handicap, je suis dans le département du nord.
Merci d'avance

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches