Handicap:Budget ESAT 2013: la qualité plutôt que la quantité

Résumé : Accompagner l'évolution des ESAT en consolidant les structures existantes, c'est ce à quoi s'est engagée Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux Personnes handicapées. C'était le 3 octobre 2012, à Paris, face à la presse...

Par , le 

Réagissez à cet article !

Le constat est le suivant. Depuis 5 ans, des mesures drastiques d'économies ont été imposées aux Etablissements et services d'aide par le travail (ESAT). Outre les déficits qui s'accumulent, cette politique a bloqué toute revalorisation salariale ou recrutement, conduisant à une dégradation de la prise en charge des travailleurs handicapés. « La situation est telle, confie Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion, qu'on a du mal à accueillir les travailleurs dans de bonnes conditions. Les créations de place se sont donc faites au détriment de la qualité de l'accueil dans les structures déjà existantes. »

Pour 2013, le gouvernement propose donc d'inverser cette logique et de donner priorité à la consolidation de l'offre existante : +1 % pour l'actualisation de la masse salariale, soit plus de 10 millions d'euros. Cela a pour conséquence une pause provisoire dans la réalisation du plan de créations de places, par ailleurs déjà bien avancé (6 400 sur les 10 000 prévues en 2008). Enfin, l'Etat continuera d'apporter un complément de revenu important aux usagers des ESAT à travers la garantie de ressources des travailleurs handicapés (1,2 milliards d'euros, soit + 2%).

Enfin, en 2013, l'effort budgétaire consenti en faveur de l'investissement dans les ESAT sera porté à 2.5 millions d'euros (contre 1 million en 2012), traduisant ainsi la mobilisation du Gouvernement en faveur de la sécurité, la qualité de vie et l'amélioration de l'accompagnement des usagers.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr