Handicap : une réponse pour tous, 90 départements engagés

Résumé : Un cadre juridique plus sécurisé pour le dispositif "une réponse accompagnée pour tous" ? Le décret paru le 7 février vise à ne laisser aucune personne handicapée sans solution. En 2017, 90 départements sont engagés dans cette démarche.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Un "engagement massif des départements" pour qu'aucune "personne handicapée ne se retrouve seule face à ses difficultés et sans solution d'accompagnement." Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat en charge du handicap, rappelle les objectifs de la démarche "Une réponse accompagnée pour tous" lancée fin 2015. Elle vise un parcours de vie sans rupture pour chaque personne concernée, enfant ou adulte. Un rapport parlementaire publié en janvier 2017 a chiffré à près de 6 800 (1 451 enfants et plus de 5 300 adultes) le nombre de personnes handicapées accueillies dans des établissements en Belgique en 2015, faute de structures adaptées en France. L'Unapei, qui regroupe les associations de personnes handicapées mentales et leur famille, estimait en outre que plus de 47 000 personnes étaient sans solution d'accueil en France fin 2015.  

Un nouveau cadre réglementaire

En 2017, 90 départements sont engagés dans ce dispositif avant qu'il ne soit généralisé à tous au 1er janvier 2018. Ils peuvent désormais s'appuyer sur un nouveau cadre réglementaire qui renforce la coordination des pouvoirs publics impliqués. Le décret (en lien ci-dessous) est paru au Journal officiel le 7 février 2017 ; il définit les informations qui doivent être transmises aux Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) par les Agences régionales de santé (ARS), les services de l'Etat et les collectivités territoriales, en vue de l'élaboration de plans d'accompagnement globaux. La "réponse accompagnée pour tous" prévoit en effet que chaque personne en difficulté, du fait de l'absence d'un accompagnement médico-social adapté, puisse bénéficier d'un plan d'accompagnement global qui détermine les mesures à mettre en œuvre pour proposer une réponse immédiate, construite en fonction de l'offre locale, sur laquelle toutes les parties-prenantes s'engagent. Ce décret vise donc à simplifier le travail des MDPH et à conforter leur fonction de coordination au moment de l'élaboration de ce plan.

66 nouveaux territoires en 2017

Ce décret a par ailleurs pour effet de sécuriser le travail des 90 territoires. En effet, suite à un second appel à candidatures, 66 nouveaux rejoignent, en 2017, les 24 territoires pionniers engagés depuis 2015 (article en lien ci-dessous). Ils seront tous soutenus financièrement afin d'amorcer ce changement, conformément aux engagements pris par le chef de l'Etat lors de la Conférence nationale du handicap du 19 mai 2016. Selon Marisol Touraine, ministre de la Santé, "la réponse accompagnée pour tous est une mesure de justice sociale" qui "concrétise notre volonté d'accompagner chaque personne porteuse d'un handicap".

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 08-02-2017 par Milie :
Bonjour,
J'ai cherché sur légifrance décret, loi et tout ce qui concerne la nouvelle loi, mais je ne trouve pas la liste des départements concernés, svp avez-vous un lien pour savoir les départements?

Le 09-02-2017 par EL Yagoubi :
Je ne crois pas une seconde à ce discours. Il n'est qu'une syntaxe sans sémantique.
Mes expériences et mon combat dans toutes les directions et les services concernés à Aix-en-Provence pour sauver ma compagne Nathalie Dale des horreurs subies par les organismes concernés sont symptomatiques de l'inhumanité grandissante bien enracinée dans ces services. Et pourtant, elle était allocataire de l'AAH. J'ai demandé un geste minime auprès de MDPH pour lui donner une chance non seulement pour vivre mais pour survivre. Elle a été mise sous curatelle, dépossédée de ses allocations, dépossédée de son enfant, des soins imposés jusqu'à sa destruction totale le 31 janvier 2014 à l'âge de 43 ans. Elle avait bac plus quatre. Pour moi, ces acteurs sont toujours coupables de sa mort. Elle aurait été sauvée s'ils avaient fait un petit geste minime qu'il soit. Ils n'avaient rien fait en dépit des mes rapports d'alerte et de signalement. Un crime de taille XXXL.

Le 09-02-2017 par Denise Fontaine :
Et les laisses pour compte à l ile de la Réunion?

Le 09-02-2017 par Isabelle cadoret :
Le département dans lequel nous vivons avec notre enfant sans solution est l'un des pionniers ! ...et nous sommes toujours POURTANT SANS SOLUTION !


Alors ? (Mdph,ars et associations informées et recherchent encore ?! )

Rapidement ??????? (16 ans ! Que notre enfant est sans solution !)

Le 10-02-2017 par GH :
Les 90 départements engagés sur 2017 : Drôme, Loire, Allier, Rhône, Savoie, Haute Savoie, Cantal, Ain, Haute Loire, Puy de Dôme, Côte d Or, Doubs, Saône et Loire, Yonne, Jura, Nièvre, Haute Saône, Belfort, Île et Vilaine, Morbihan, Côtes d Armor, Finistère, Loiret, Cher, Loir et Cher, Eure et Loir, Indre et Loire, Haut-Rhin, Vosges, Aube, Meuse, Bas Rhin, Ardennes, Marne, Haute Marne, Moselle, Guadeloupe, Aisne, Nord, Oise, Pas de Calais, Somme, Paris, Seine et Marne, Yvelines, Essonne, Hauts de Seine, Seine Saint Denis, Val de Marne, Val d Oise, Martinique, Calvados, Eure, Orne, Manche,

Le 10-02-2017 par GH :
Seine-Maritime, Charente Maritime, Creuse, Dordogne, Gironde, Lot et Garonne, Pyrénées Atlantiques, Deux Sèvres, Charente, Haute Vienne, Landes, Vienne, Corrèze, Ariège, Gard, Haute Garonne, Hérault, Lozère, Hautes Pyrénées, Lot, Aveyron, Gers, Aude, Pyrénées Orientales, Guyane, Réunion, Mayotte, Alpes de Haute Provence, Hautes Alpes, Bouches du Rhône, Loire Atlantique, Vendée, Sarthe, Maine et Loire et Mayenne

Le 10-02-2017 par theo :
cela correspond à + d'éducateurs spécialisés et de jeunes stagiaires futurs éducateurs spécialisés : le budget va peut être les payer

Le 11-02-2017 par lea :
Quelles actions par exemple, ce n'est pas compréhensible ?

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr