Escarcelle vide après trois journées de compétition

Résumé : Le clan tricolore, n'a pour l'heure pas réussi à décrocher la moindre médaille après trois jours de compétions, sur les Jeux Paralympiques de Vancouver.

Par , le 

L'équipe de France paralympique a pris ses quartiers à Whistler, où se déroulent les épreuves de ski nordique et de ski alpin, des Xe Jeux Paralympiques de Vancouver. Les compétitions ayant débuté dimanche, le bilan affiché actuellement reste loin de tout attente.

En ski nordique, d'abord. Performant sur les épreuves de biathlon, en Coupe du Monde les lugeurs sont passé à côté du biathlon poursuite qui marquait le début des hostilités. Romain Rosique seul lugeur encore en course à l'issue du prologue n'a obtenu qu'une 11e place. Même constat le lendemain sur le 15Km. Romain Rosique est une nouvelle fois le meilleur Français en luge, mais se contente de la 12e place.

En catégorie skieurs debout, le biathlon n'a pas plus réussi à Yannick Bourseaux. Bien que le sprint ne soit pas sa discipline de prédilection, le Français s'est trouvé pénalisé par un fartage inadéquat, l'empêchant de faire mieux qu'une 9e place. Hier au départ du 20Km, style classique, Bourseaux n'était pas plus dans le coup réitérant son classement de la veille. Chez les déficients visuels, Thomas Clarion qui convoitait une médaille sur le biathlon poursuite a dû se contenter de la 8e place.

En ski alpin le bilan n'est pas plus flatteur pour les tricolores. Le programme ayant été chamboulé par les conditions climatiques, la première épreuve n'a pu être courue que lundi. Sur le Slalom, en catégorie skieurs assis, la meilleure performance revient à Yohann, 24e seulement. Jean Yves Le Meur idéalement placé avant la seconde manche a chuté.

Chez les déficients visuels, Nicolas Berejny, est également allé à la faute sur la seconde manche, anéantissant tout espoir de figurer sur le podium.

Enfin, hier le Slalom s'ouvrait à la catégorie, skieurs debout. Marie Bochet, vainqueur du globe de cristal sur cette épreuve, est passée à côté en prenant la 5e place, tout comme Solène Jambaqué crédité de la 8e place. Chez les hommes, Vincent Gauthier-Manuel s'est le mieux défendu en prenant également la 5e place juste devant Lionel Brun, classé 6e.

Au classement des nations, la Russie domine avec 6 titres, devant l'Allemagne et le Canada.

 

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr