Le handicap plein écran sur France 2 : 4 rendez-vous !

Résumé : 4 programmes dédiés au handicap sur France 2. La projection débute le 25 novembre avec trois courts-métrages et se poursuit le 27 avec une docu étonnant sur Hugo, autiste et virtuose du piano. Caïn, Vestiaires et Ondar show complètent la panoplie.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) exige davantage de présence pour les personnes handicapées dans les programmes télé. Mais ça rame du côté des chaînes qui peinent à assurer la visibilité de toutes les « minorités » ! Après la relative indifférence envers les Jeux paralympiques de Londres, la rentrée semble plus prometteuse avec plusieurs rendez-vous dédiés à la thématique du handicap. On ne peut que s'en réjouir.
Mais peut évidemment mieux faire ! Si l'on considère qu'environ 10 % des Français sont en situation de handicap, il faudrait donc, en toute logique, qu'ils soient « visibles » dans 10 % des programmes télé. Or, selon Rachid Arhab, coprésident du groupe de travail « Diversité » au CSA, leur présence est estimée à peine à 0,5 % ! On est évidemment très loin du compte ! En attendant, voici quelques occasions de se réjouir... C'est l'audimat qui fixe ses règles. Alors, faites un geste pour la diversité : actionnez votre zapette...

Dimanche 25 novembre 2012, à partir de 23h50, « Histoires courtes »


« Histoires courtes » le magazine du court métrage sur France 2 présente son cycle « Différent, comme tout le monde ! ». Trois films dont « C'est pas de chance quoi ! », réalisation inédite d'Hélène Médigue, que les fans de « Plus belle la vie » connaissent bien.

• A 23.50 : « C'est pas de chance, quoi ! »


Alice attend Simon à la sortie de son foyer. Ils vont passer le week-end ensemble. Simon est un homme joyeux, au regard intense, un homme aux multiples talents : une mémoire prodigieuse, infaillible, une écoute des autres bienveillante et un humour à toute épreuve ! Simon a 50 ans et rêve de rencontrer l'amour. Il avance dans le monde et dans son monde. Il comprend tout, entend tout mais quelque chose en lui résiste... Simon est incapable de tricherie, de mensonge, de dissimulation. C'est là sa différence ! Un film bouleversant sur la différence, nécessaire pour rappeler qu'aujourd'hui encore, en France, une personne adulte de 50 ans, dite autiste, ne bénéficie pas toujours de structure adaptée pour l'accompagner.

• A 00.10 : « Mon amoureux »


Romain, c'est mon amoureux. On s'embrasse avec la langue. On va se marier, on va vivre ensemble et on va avoir des enfants. On va même avoir des rapports sexuels. Mais bon, aux Églantines, c'est interdit. Alors samedi, ma petite soeur va venir nous chercher avec sa voiture et elle va nous emmener à la campagne.

• A 00.30 : « La marche des crabes »


Sammy, paraplégique, tombe amoureux de Sarah qui est mère célibataire. Tous deux traumatisés par la vie prendront le risque de l'amour et du bonheur, malgré tous les obstacles soulevés par la société et la famille.

Mardi 27 novembre 2012, à 20h45, « Le cerveau d'Hugo »


Ce documentaire-fiction de Sophie Révil est consacré à l'autisme de type Asperger. Hugo est une énigme vivante. Si vous le croisez dans la rue, vous penserez qu'il est un simple d'esprit. Pourtant, il est d'une intelligence remarquable ; c'est même un génie dans son domaine, le piano. Hugo est autiste. Il aime se décrire comme un Martien au pays des « neurotypiques », les êtres humains qu'on dit normaux. « Le cerveau d'Hugo » raconte son histoire mouvementée et bouleversante, depuis sa naissance jusqu'à l'âge de 22 ans, grâce à des acteurs de différents âges. La fiction est enrichie par des témoignages d'autistes et de leurs parents. Ce film retrace également l'histoire de l'autisme grâce à des images d'archives, et nous fait voyager à l'intérieur du cerveau humain à partir des dernières découvertes scientifiques.

Tous les samedis à 18h50, « Handicap, pas cap » dans le Ondar Show


Le principe ? Jérémy Ferrari, l'humoriste, invite des invités handicapés à relever des défis, évidemment irréalisables ! Philippe Croizon (l'homme qui a relié les 5 continents à la nage), Grégory Cuilleron (le cuisinier de Master chef) ou Sophie Vouzelaud (dauphine de Miss France, sourde), se sont déjà prêtés au jeu. C'est drôle, grinçant, pour certains choquant... Mais ce scénario décalé a au moins le mérite d'aborder le handicap sans compassion.

Du lundi au vendredi, à 19h50, « Vestiaires »


Cette deuxième saison nous replonge dans le bain d'une joyeuse bande de nageurs handisport ! L'acceptation des différences passe aussi par la capacité à l'autodérision. Romy, Orson, Caro, Ramirez n'en manquent pas et ne s'épargnent aucun quolibet. C'est aussi trash qu'humaniste. Vestiaires, c'est reparti pour 40 épisodes depuis le 12 novembre ! 2min 40 de rires assurés pour cette mini-série cash mais pas trash.

Tous les vendredis à 20h45, « Caïn »


Un flic pas franchement sympathique et handicapé, qui fait régner l'ordre en fauteuil roulant depuis le 5 octobre. Le héros est un personnage politiquement incorrect et Caïn une comédie policière plutôt enlevée, avec des personnages truculents, des enquêtes parfois rocambolesques, de l'humour. 8 épisodes programmés pour cette saison 1.

En replay, « 21 jours à l'aveugle »


Alexandra Alévêque fait l'expérience de la cécité pendant 21 jours pour comprendre la réalité des non et malvoyants. Tandis qu'elle se risque dans la rue et tâtonne dans son appartement, les « miros », comme ils se surnomment eux-mêmes, font découvrir les difficultés de leur univers. Gérard, père de famille devenu aveugle après une opération peine à s'en sortir malgré le soutien de sa famille. Sandra, non-voyante depuis deux ans à la suite d'un accident de voiture, lutte pour apprendre les codes de sa nouvelle vie. Tous racontent un monde de solidarité et de petites victoires. Cette émission diffusée en novembre est toujours visible en replay sur le lien suivant.

Voir la vidéo : http://www.france2.fr/emissions/infrarouge/diffusions/20-11-2012_11625

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 23-11-2012 par Frank :
Pour 21 jours à l'aveugle il est dommage que l'accessibilité numérique n'ai pas été prise en compte. A aucun moment il n'a été fait mention des problèmes que rencontre les aveugles qui naviguent sur le web quand le nécessaire n'a pas été fait.

Cela aurait été l'occasion de parler de la loi qui n'est pas respectée.

Une fois de plus occasion manquée pour l'accessibilité numérique.

Le 29-11-2012 par Benoit :
Très intéressant ce docu-fiction sur France2, "le Cerveau d'Hugo".

Messieurs/dames les professionnels du handicap, est-ce que ça vous ne vous interpelle quelque part, ces dizaines de milliers d'Asperger adultes pour lesquels absolument rien n'est fait en France ? Et auquels au mieux on conseille de "continuer à se cacher" s'ils sont en capacité de "donner le change" dans notre société ?

Vous comptez faire quelque chose pour eux, maintenant que 3,7 millions de Français ont vu le programe ?

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches