Nestlé recrute sur Hello Handicap

Country et handicap : eh bien dansez maintenant...

Résumé : Cha-cha, rock, rumba... La danse en fauteuil roulant se pratique dans le monde entier, aux côtés de danseurs valides. Des chorégraphies adaptées qui font naître un joli pas de deux. En Savoie, une association recrute des danseurs country.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

La danse country ou line danse en fauteuil roulant, c'est enfin possible. Il suffit de coiffer son stetson et de se laisser porter par le rythme endiablé du « cowboy charleston » ou du « grundy gallop ». Les westerners handicapés ont décidé de rejoindre les rangs. C'est notamment le cas au sein de l'association Far west dream qui a décidé d'ouvrir, en 2012, en Savoie (dans le bassin chambérien), un cours de « weelchair dance country » destiné aux amateurs en fauteuil roulant, sous convention de l'association Handiline créatrice de cette discipline (brevetée et désormais structurée). Personnes valides et en fauteuil roulant évoluent sur une même piste, la chorégraphie s'adaptant à l'aisance de chacun. L'association organise de nombreuses démonstrations mais peine à recruter des danseurs sur roulettes. Pourtant pas de condition d'âge et aucune restriction en matière de fauteuil. Le cours de country handi line a lieu tous les jeudis de 19h à 20h, à Sonnaz-le-Bas (Savoie). Prêt à relever le défi ? Un défi de taille car la country compte plus de 2 220 chorégraphies !

Des expériences à foison

Certes, danser en fauteuil roulant n'est pas une nouveauté. Cette pratique a vu le jour en Suède à la fin des années 1960. Depuis, de nombreuses initiatives ont pris le parti de mêler danseurs valides et en fauteuil roulant, que ce soit en samba, en tango ou en rumba... Des championnats du monde et d'Europe ont d'ailleurs lieu tous les deux ans. En 2005 déjà, une conférence avait été organisée sur le thème « danse et handicap » présentant de multiples initiatives en faveur des personnes handicapées.

Des troupes professionnelles mixtes

Côté scène, des troupes professionnelles mixtes se sont également constituées n'hésitant pas à mêler les talents, tous handicaps confondus. C'est notamment le cas de la Klaus compagnie, une troupe de danse contemporaine bordelaise (lire article en lien). Il en existe d'autres que l'on trouve aisément en tapant « Danse et handicap » dans un moteur de recherche. Cette alliance s'invite jusque dans les discothèques : le 23 mars 2013, la salle du Quatrain, à Haute-Goulaine (44), se transformait en boite branchée pour sa 2ème « Nuit différente ». Une soirée organisée par l'association « Danse ta différence » qui proposait de venir partager la plus folle des mixités. Selon elle, « tout le monde peut danser, quel que soit son handicap. Ce langage universel permet de s'exprimer sans tricher, de communiquer avec les autres et de se réapproprier son image. » Les initiatives dans ce sens se multiplient. Danse et handicap font désormais vibrer les corps à l'unisson.

Site association Far west dream : www.farwestdream.fr
Voir la démo country fauteuil : http://www.youtube.com/watch?v=fhkfytkjeYQ

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 04-07-2016 par Mimidanse :
Je vous trouve super moi aussi j'amais danser continuer

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr