Soins infirmiers : lettre ouverte du CDTHED au ministre de la santé

Résumé : L'association grenobloise de défense des personnes malades et handicapées vient d'adresser une lettre ouverte à Jean-François Mattéi...

Par , le 

L'association grenobloise de défense des personnes malades et handicapées vient d'adresser une lettre ouverte à Jean-François Mattéi. Après s'être déplacée à Paris et s'être vue signifier le refus de ce dernier de recevoir ses membres, la délégation du CDTHED a tenu à préciser que si l'accueil au ministère avait été des plus agréables, les personnes chargées de la recevoir n'avaient aucun pouvoir de décision. Les membres du cabinet du ministre n'ont pas, non plus, semblé comprendre le rejet massif dont le DSI (Démarche de Soins Infirmiers instaurée par arrêtés en date du 28 juin 2002) fait l'objet de la part, bien sûr, des personnes handicapées, mais aussi des infirmiers et des médecins. Face à cette attitude, une pétition a été déposée demandant le retrait définitif de la DSI, le maintien du système antérieur (prescription et entente préalable) pour les AIS, le retrait de tout le système de quotas de soins pour les infirmiers. « Tous les soins infirmiers (AIS et autres) prescrits par le médecin traitant doivent continuer à être assurés par des infirmiers diplômés d'Etat et intégralement pris en charge par la Sécurité sociale, quel que soit l'âge du patient concerné. » Les signataires réclament également la revalorisation de la profession d'infirmier et la mise en œuvre immédiate par l'Etat d'un plan d'urgence destiné à assurer au plus vite la formation d'un nombre suffisant d'infirmiers tant dans le secteur public que privé.
CDTHED : 4 place des Jacobins 38130 Echirolles tél /fax : 04 76 53 20 62 ou http://retraitdsi.free.fr/

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches