Des ministres s'engagent pour faciliter l'accès des lieux publics

Résumé : Quatre ministres (transports, sports, tourisme et logement) ont signé jeudi une ''charte nationale de l'accessibilité'' qui doit faciliter l'accès des personnes handicapées à tous les équipements collectifs, comme le prévoit aussi le projet de loi

Par , le 

PARIS, 17 juin 2004 (AFP) - Quatre ministres (transports, sports, tourisme et logement) ont signé jeudi une "charte nationale de l'accessibilité" qui doit faciliter l'accès des personnes handicapées à tous les équipements collectifs, comme le prévoit aussi le projet de loi voté cette semaine à l'Assemblée.
"Une véritable insertion suppose de pouvoir se déplacer dans les mêmes conditions que chacun sans avoir besoin d'être accompagné", a déclaré le ministre des Transports, Gilles de Robien, lors de la signature à Paris au salon "Autonomic" qui présente des équipements pour aménager la vie des personnes handicapées (travail, déplacement, loisir).
Outre Jean-François Lamour (Sport), Léon Bertrand (Tourisme) et Marc-Philippe Daubresse (secrétaire d'Etat au logement), la charte nationale doit encore être paraphée par François Fillon (Education nationale) et Renaud Donnedieu de Vabres (Culture).
"L'ensemble des citoyens doit respecter la mise en place de ces équipements en ne stationnant pas sur des places réservées aux personnes handicapées, par exemple", a ajouté M. de Robien, évoquant "une réflexion conjointe avec le
ministère de l'Intérieur contre le stationnement sauvage".
La charte qui prévoit des engagements généraux (accessibilité des nouveaux aménagements, conditionner l'aide publique à des résultats en matière d'accessibilité...), a vocation de "décliner", selon M. de Robien, le projet
de loi handicap, adopté mercredi en première lecture par l'Assemblée nationale. Le texte de loi prévoit un délai de dix ans pour la mise en
accessibilité des lieux publics en faveur des personnes handicapées.
M. de Robien a pu mesurer les attentes du public, quand la mère d'un jeune homme en fauteuil roulant l'a interpellé sur les problèmes d'accès de son fils au TGV. Le ministre a indiqué qu'il en parlerait au président de la SNCF.
st/ed/bb

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches